Mon matériel complet pour la photographie animalière

Choisir du bon matériel pour la photographie est une étape importante et qui ne doit pas se faire à la légère, tant les prix sont élévés. Vous êtes très nombreux à vous demander quel matériel j'utilise et à me demander des conseils. Dans cet article, je vous propose de découvrir tout ce qui se trouve dans mon sac photo.

Matériel photo pour l'animalier

Introduction

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de vous présenter mon matériel, je tenais à vous avertir sur plusieurs points.

Le choix de votre matériel photo doit provenir d'une réflexion approfondie, prenant en compte :

  • Votre façon de photographier et votre niveau
  • Les sujets que vous souhaitez immortaliser
  • Le style d'images que vous aimeriez obtenir
  • Votre budget

Le matériel que je vous présente ici correspond à MA pratique et il est fort possible qu'il ne corresponde pas à VOTRE façon de faire.

Ne décidez donc pas d'acheter tel ou tel objectif sous prétexte que c'est celui que j'utilise et que vous aimeriez obtenir le même genre d'images que moi.

Chaque personne est unique et ce n'est pas le matériel qui vous permettra d'obtenir un style en particulier, mais vos choix sur le terrain en tant que photographe (composition, exposition, etc...).

Alors prenez bien le temps de peser les pours et les contres et de confronter plusieurs avis avant de passer à l'achat.


Canon 7D

Quels sont mes appareils photo ?

Canon 7D

Sorti en 2009, c'est le premier appareil photo que j'ai acheté et qui m'a suivi pendant de nombreuses années sur le terrain.

Il a été très longtemps considéré comme LA référence en photo animalière, avant de laisser la place à son successeur, le Canon 7D Mark II.

Néanmoins, ses capacités en terme d'autofocus et de rafales en font encore aujourd'hui un excellent appareil photo.

Vous pourrez le trouver pour seulement quelques centaines d'euros en occasion, ce qui en fait une très bonne alternative pour débuter en photographie animalière avec un boîtier sérieux, sans pour autant se ruiner.

Nikon D500

Nikon D500

Le choix de passer de Canon à Nikon aura été difficile (je vous en parlerai dans un article complet), mais je ne regrette pas du tout ma décision.

Cet appareil photo haut de gamme de la marque jaune est tout simplement reconnu par beaucoup comme le meilleur APS-C actuel pour la photographie animalière.

Sorti en 2016, ce Nikon D500 de 20,8 millions de pixels possède un autofocus extrêmement rapide et efficace, ce qui est extrêmement utile en photographie animalière.

Je vous ferai probablement un article complet dessus en fin d'année 2020, le temps d'avoir une vraie expérience avec.


Sigma 150-600mm

Quels sont mes objectifs photo ?

Sigma 150-600 mm F/5-6.3 DG OS HSM Contemporary

L'arrivée du Sigma 150-600mm a été une véritable révolution dans le monde de la photographie animalière, rendant accessible aux amateurs les longues focales, sans dépenser plusieurs milliers d'euros.

C'est un objectif extrêmement polyvalent, un peu exigeant à utiliser au début, mais qui permet d'obtenir des résultats excellents quand on sait bien l'utiliser.

Il signe la totalité de mes photographies animalières, dont certains clichés qui ont remporté des concours photo devant d'autres objectifs coûtant presque 10 fois son prix.

Bref, c'est l'objectif idéal pour débuter en photographie animalière sans se ruiner.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

Sigma 150-600 mm Contemporary : mon test complet

Découvrez dans cet article mon test complet de cet objectif animalier réalisé sur plus de 3 ans d'utilisation 

Sigma 150-600 mm_Miniature
Sigma 150 mm macro

Sigma 150 mm macro F/2,8 EX DG APO OS HSM

Dernier arrivé dans mon sac photographie, je ne peux donc, pour le moment, pas vous faire un retour complet sur cet objectif Sigma 150 mm macro, qui est néanmoins une très grosse référence en macrophotographie.

Le choix d'une focale longue permet de garder une bonne distance par rapport aux sujets, ce qui permet d'éviter de faire fuir les spécimens les plus craintifs.

Mais c'est bien évidemment pour la qualité de son bokeh que j'ai choisi de passer sur un 150mm, puisque, avec une telle focale, la profondeur de champ est très petite à pleine ouverture, permettant d'obtenir des fonds très unis et flous.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

L'ouverture du diaphragme

Découvrez dans cet article de nombreux conseils et astuces pour comprendre et utiliser au mieux l'ouverture du diaphragme

Canon 100mm Macro USM

Canon 100 mm macro L F/2.8 IS USM

Piqué exceptionnel, légèreté, stabilisation optique performante...

Ce Canon 100 mm Macro est tout simplement exceptionnel en terme de qualité et un vrai régal à utiliser.

Et même si je suis depuis peu passé à une focale de 150 mm, je compte bien continuer à utiliser cet objectif encore très longtemps.

Une version sans stabilisateur moins onéreuse existe également.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

Canon 100mm Macro L : le test complet

Découvrez dans cet article mon test complet du Canon 100mm Macro L, un objectif parfait pour débuter en macrophotographie

Canon 100mm Macro_Miniature
ef_50mm_f1-4_usm_1

Canon 50 mm f/1.4 USM

Acheté à la base pour faire du portrait (c'est le tout premier objectif que j'ai acheté lorsque j'ai débuté la photo), j'ai trouvé dans ce Canon 50 mm un véritable compagnon pour faire de la proxiphotographie.

En effet, grâce à sa distance minimum de mise au point réduite, mais surtout son ouverture maximale de f/1.4, cet objectif me permet d'obtenir des arrières-plans particulièrement floutés et unis, ce que j'affectionne particulièrement en macro.

J'aime également l'utiliser d'une manière un peu particulière, en retournant l'objectif devant l'appareil photo grâce à une bague d'adaptation (je vous en parle juste après) et faire ainsi ce qu'on appelle de la macrophotographie inversée.

Un 50 mm est un objectif incontournable et polyvalent, à mettre dans tous les sacs photo et qui plus est, ne coûte vraiment pas cher.

macrophotographie inversée

Proxiphotographie prise avec le Canon 50mm f/1.4


Bagues-allonge

Quels sont mes accessoires photo ?

Mes différentes bagues d'ADAPTATION

Comme je viens de vous le dire, j'utilise parfois mon 50 mm en le retournant devant l'appareil photo.

Cette façon de faire un peu particulière exploite un principe optique qui permet d'obtenir des gros plans beaucoup plus prononcés que si l'on utilise l'objectif de manière classique.

Le problème, c'est que cela peut être très dangereux, puisque de la poussière peut rentrer dans l'appareil photo et que l'on peut faire tomber l'objectif à tout moment.

bague-inversion-3

Heureusement, il existe des bagues d'inversion qui permettent de visser son objectif directement sur le boîtier et donc de le fixer.

Vous en trouverez pour seulement quelques euros sur Amazon, mais pensez bien à vérifier que la bague est bien compatible avec votre objectif au niveau du diamètre et de la marque.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article spécialement dédié à la photographie inversée.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

La macrophotographie inversée

Découvrez dans cet article comment faire de la macrophotographie grâce à n'importe quel objectif

Miniature - Macrophotographie inversée

Je possède également un jeu de bagues-allonge, permettant également de transformer beaucoup d'objectifs et faire de la photo rapprochée.

Ce sont de simples tubes, sans lentilles, qui viennent s'intercaler entre l'objectif et l'appareil photo et qui permettent de réduire la distance minimale de mise au point de tous les objectifs.

Bagues-allonge

En gros, vous allez pouvoir vous rapprocher beaucoup plus de votre sujet et donc arrivé à obtenir des photographies en (très) gros plans.

Ce sont des outils que j'utilise dorénavant très peu, mais qui peuvent vraiment vous permettre de découvrir l'univers de la photographie rapprochée sans investir dans un objectif spécialement dédié à la macrophotographie.


FEISOL-CT-3472LV-2

Mon trépied : FEISOL ELITE CT-3472LV RAPID

Très léger, ce trépied en carbone est surtout extrêmement stable et permet de ne subir aucune vibration sur le terrain, permettant d'éviter tout flou de bougé.

Grâce à sa colonne centrale qui peut se retirer, ce trépied est capable de s'ouvrir complètement, afin d'être à raz du sol, une position que j'affectionne particulièrement en photographie animalière, car elle permet de me retrouver au niveau de petits animaux.

J'aime également l'utiliser pour les mêmes raisons en macrophotographie, en complément de l'utilisation du mode Live View, afin de m'assurer d'une netteté maximum sur mes images.

uniqball_ubh_45xc

Ma rotule de trépied : UniqBall 45 XC

En règle générale, en photographie animalière, le choix d'une tête pendulaire est beaucoup plus conseillée qu'une tête de type "boule", notamment pour la fluidité de mouvements permettant un bon suivi des oiseaux et animaux en mouvement.

Néanmoins, faisant également beaucoup de vidéo et devant par conséquence transporter beaucoup plus de matériel, je souhaitais avoir une rotule légère, peu encombrante et surtout polyvalente.

J'ai donc fait le choix de la UniqBall 45 XC, qui, grâce à son système ingénieux de double boule, permet d'obtenir des mouvements aussi fluides qu'une tête pendulaire, pour un poids beaucoup plus restreint.

Bandes de camouflage

Mes affaires de camouflage

Le camouflage étant tellement important en photographie animalière, j'ai écrit un article spécialement consacré à ce sujet (voir ci-dessous).

Vous y retrouverez la liste complète de mon équipement, mais voici quelques éléments indispensables : 

  • Une tenue 3D type ghillie 
  • Un bon filet de camouflage de grande taille
  • Une tente de camouflage pour tenir plusieurs heures en affût
  • Des vêtements de couleur neutre pour faire de la billebaude

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

L'Art du camouflage en photographie animalière

Découvrez dans cet article de nombreux conseils et astuces pour devenir complètement invisible dans la nature

Lart-du-camouflage-en-photographie-animalière

Mon matériel informatique

Les logiciels de développement

Logo-Lightroom

Adobe Lightroom Classic CC

Il existe de nombreuses alternatives sur le marché, mais aucun autre logiciel ne permet d'avoir un système de tri et de classement aussi performant, couplé à un système de développement très intuitif.

Vous pouvez vous le procurer, ainsi que Photoshop, pour 11,99€/mois en vous inscrivant au Creative Cloud

Si vous souhaitez apprendre ou progresser sur Lightroom, je vous invite à vous inscrire à ma formation Lightroom gratuite en cliquant sur le lien suivant.

[INFO COMPLÉMENTAIRE]

FORMATION LIGHTROOM GRATUITE

Découvrez les bases du développement photo et apprenez à récupérer des photographies sous-exposées grâce à cette formation Lightroom gratuite

Box-Mockup-Atelier LR Accueil
Adobe-Photoshop-1

Adobe Photoshop

Photoshop est un logiciel que l'on ne présente plus tant il est célèbre.

Je l'utilise principalement pour peaufiner les détails de mes photographies et renforcer de manière très précise certaines zones.

En effet, son sytème de calques mais surtout de masques de fusion permet d'aller beaucoup (beaucoup) plus loin que Lightroom pour tout ce qui concerne le développement local et la colorimétrie.

Vous pouvez vous le procurer, ainsi que Lightroom, pour 11,99€/mois en vous inscrivant au Creative Cloud

Vous retrouverez par ailleurs de nombreux tutoriels sur ma chaîne YouTube, en cliquant sur la playlist suivante.


Logo Nik Collection

Nik Collection

La Nik Collection, appartenant à la société DXO, est une série de plusieurs plugins pour Lightroom et Photoshop.

Je l'utilise principalement pour les plugins Dfine et Sharpener Pro.

Le premier permet de supprimer le bruit numérique de manière beaucoup plus efficace que le système de Lightroom, tandis que le deuxième permet d'augmenter drastiquement les détails des photographies.

Ce sont des outils que j'utilise depuis peu, mais dont je ne peux plus me passer tellement ils sont performants et rapides à utiliser.

Vous pouvez vous procurer actuellement l'ensemble des produits de la Nik Collection pour 99,99€.​​


ScreenBar vue de devant

Les outils informatiques

Mon écran d'ordinateur : BenQ SW2700PT

Comme vous le savez probablement, j'aime développer mes photographies et passer du temps à peaufiner les détails.

Avoir un écran d'ordinateur performant et de qualité, capable de reproduire fidèlement les couleurs était donc pour moi indispensable.

Mon choix s'est donc porté sur le BenQ SW2700PT, un des meilleurs raports qualité/prix lorsque l'on veut sérieusement s'équiper.

Grâce à une dalle de 27'', mon espace de travail est très grand, ce qui me permet d'afficher mes photographies parfaitement sur Lightroom et donc de développer mes images de manière optimale.

i1 Display Pro

Ma sonde de calibration : i1 Dispaly Pro

Avoir un écran de qualité pour développer et afficher ses photos, c'est bien, mais avoir un écran bien calibré, c'est mieux !

En effet, même les écrans haut de gamme nécéssitent des micro-réglages pour afficher parfaitement les images et retranscrire de manière fidèle les couleurs.

Mon choix s'est porté sur le i1 Display Pro de chez X-rite, un des leaders du marché.

Son utilisation est extrêment simple, puisqu'il suffit de brancher la sonde et de suivre les instructions du logiciel fourni avec.

Lecteur de carte XQD

Lecteurs USB de cartes mémoires

Les lecteurs de cartes mémoires sont de petits objets vraiment pratiques.

Ils permettent de transférer rapidement les photographies sur l'ordinateur en branchant directement la carte mémoire par USB, ce qui évite d'avoir à sortir et brancher l'appareil photo.

J'en possède deux différents, à savoir le XQD Card Reader de Rocketek pour mon Nikon D500 et le Kingston FCR-HS4 pour mon Canon 7D, qui dispose d'une carte Flash.

Vérifiez bien avant votre achat que le modèle supporte bien votre format de carte mémoire.

Disque dur Externe Toshiba

Disques durs externes

Le stockage et la sauvegarde des photographies est extrêmement important et le choix d'un disque dur externe performant l'est tout autant.

Ayant connu la panne d'un disque bas de gamme, je peux vous dire que ça fait très mal de perdre des centaines de photographies...

J'utilse depuis deux disques de la marque Toshiba d'une capacité de 1 To et qui ne m'ont jamais fait défaut en plusieurs années d'utilisation. 


Conclusion sur l'article

Voilà pour ce tour d'horizon de mon matériel dédié à la photographie animalière.

Comme vous pouvez le constater, il y a pas mal de chose, car cela fait plusieurs années que je pratique la photographie et que je me suis professionnalisé.

Bien évidement, rien ne vous oblige à vous équiper de manière aussi conséquente pour vous faire plaisir.

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons juste en dessous.

Bonnes photos à tous !

Signature Adrien C

Votez pour cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (18 votes, moyenne : 4,33 / 5)
Loading...

Matériel photo pour l'animalier

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !


  • Bernard dit :

    Bonjour Adrien, merci pout toutes vos informations et vos images des photographes animaliers, tout ceci nous aide pour penser à nos prochaines sorties photos. Cordiales salutations Bernard

  • Christian dit :

    Bonjour Adrien et merci pour votre article. C’est vrai qu’il est difficile de faire le choix du matériel et en particulier des objectifs. Pour ma part, je travail avec un 300mm/f4 qui me donne entière satisfaction. Toutefois, je souhaite acquérir une focale un peu longue et suis très hésitant entre le 400mm/f5.6 de chez canon à un prix assez raisonnable mais non stabilisé ( l’objectif, pas le prix) et le 150/600mm de chez Sigma.J’ai encore tout le temps de réfléchir vu la situation actuelle… En tout cas, merci pour votre travail…

  • >
    Revenir en haut
    0 Partages
    Partagez
    Enregistrer
    Tweetez