Test Canon R7 : le meilleur pour la photo animalière ?

par Adrien Coquelle

Menu rapide

S'il y a bien un appareil photo qui était très attendu chez Canon, c'est bien celui-ci : le Canon R7, le premier APS-C haut de gamme en hybride de la marque

Et s'il y a une chose qu’on peut dire, c’est qu’il a fait BEAUCOUP parler de lui depuis sa sortie !

Et je dois avouer que moi aussi, entre l’annonce de cet appareil et le moment où je l’ai enfin eu dans les mains pour le tester, j’étais très sceptique sur beaucoup de points.

Mais vous allez voir dans cet article que je m’étais trompé sur pas mal de choses.

Dans ce test, on va voir : l’ergonomie, l’autofocus, la rafale, la qualité des photos, la montée en ISO, les nouvelles fonctionnalités et surtout, on va voir s'il est ENFIN le successeur du Canon 7D Mark II que tout le monde attendait !

Juste avant de commencer, je tiens à préciser que si vous ne me connaissez pas encore, j’ai une démarche beaucoup plus “artistique” que technique de la photographie et moi ce qui m’intéresse lorsque je teste du matériel, c’est de savoir ce qu’il a vraiment dans le ventre et ce qu’il donne sur le terrain et pas devant une mire, donc je ne vais pas aller décortiquer le moindre détail au microscope.

Allez c'est parti !

Youtube

Découvrez la version vidéo de cet article

Chapitre 01

Présentation du Canon R7

En 2022, Canon a élargi sa gamme R en introduisant deux nouveaux boîtiers APS-C en monture RF, le Canon EOS R7 et le Canon EOS R10, marquant ainsi l'ajout de ses premiers boîtiers APS-C dans cette monture.

Le Canon EOS R7, l'un des deux nouveaux boîtiers, se démarque en offrant une fiche technique puissante avec un capteur APS-C stabilisé de 32,5 Mpx et une cadence maximale de 30 i/s en rafale.

Il est destiné à remplacer les boîtiers reflex Canon EOS 7D Mark I et II, des best-sellers de la marque japonaise, particulièrement appréciés des photographes de sport et de nature.

Le prix de cet hybride APS-C, qui s'élève aujourd'hui à environ 1600 €, sans objectif, offre, sur le papier, un rapport qualité/prix imbattable.

Canon-R7

Les caractéristiques physiques

Poids et encombrement

Petit tour physique de l'appareil photo, le Canon R7 est donc un APS-C qui ne pèse que 530g, c'est vraiment très léger comparé à un R5 qui va être aux alentours de 650g.

Pour l'encombrement, on est un peu plus petit qu'un R6 et avec une forme de poignée légèrement différente, mais au niveau du design, on est quasiment identique au R6.

R6 vs R7 Photo animalière

La construction du boîtier

Le boîtier est fabriqué à partir d'un alliage de magnésium et possède de nombreux joints d'étanchéité pour résister à l'eau et à la poussière, ce qui est un gage de qualité et de durabilité.

Les finitions sont très bonnes et donnent une impression de confiance.

La baïonnette de la monture RF semble également renforcée pour une meilleure résistance.

NZ94258 Photo animalière

Quand on le prend dans les mains, on sent que c’est solide, même si on a moins l’impression de robustesse que sur les reflex et que sur un Canon 7DII (j'y reviendrai plus loin dans l'article).

Option très pratique, qu'on retrouve dorénavant sur la plupart des nouveaux hybrides : le rideau de l’obturateur se referme automatiquement lorsqu’on éteint le boîtier, ce qui permet de protéger totalement le capteur des poussières.

Les différents boutons et molettes

Au niveau des boutons, Canon a fait le choix de retirer la molette qui est d'habitude en haut de la face arrière de l’appareil photo, pour placer une roue crantée autour du joystick

Adieu également la 3ᵉ molette des ISO qu’on retrouvait par exemple sur le R5 ou le R6 et qui était pourtant très pratique à utiliser.

NZ94254 Photo animalière

Ce sont des choix qui ont été pas mal critiqués par les utilisateurs du R7 et on verra dans cet article si c'est un point négatif ou non.

On va retrouver sur le dessus du boîtier un switch qui permet d’allumer l’appareil ou de passer en mode vidéo et d’accéder à des menus dédiés à la vidéo, ce qui est également très utile pour ne pas s’y perdre.

On va aussi retrouver un bouton de prévisualisation de la profondeur de champ à l’avant de l’appareil, avec comme nouveauté la présence autour de ce bouton d’un switch AF/MF qui est très pratique pour les objectifs qui n’ont pas d’interrupteur directement sur le fût.

NZ94264 Photo animalière

Sur le dessus, on retrouve un bouton M-Fn qui permet d’accéder rapidement à plusieurs fonctionnalités et qui est entièrement configurable.

On a aussi la présence d’un bouton LOCK situé à gauche de l’interrupteur et qui permet de verrouiller certains réglages.

Alors pourquoi pas, mais personnellement, je ne l’ai jamais utilisé et c’est dommage qu’on ne puisse pas lui attribuer une autre fonction parce que, du coup, il ne me servait à rien.

Écrans et autonomie

L'écran arrière

Au niveau de l'écran arrière, on retrouve un écran LCD de 1,62 million de pixels qui est sur rotule et va pouvoir se tourner dans tous les sens.

C'est la même définition que sur le R6, mais moins que sur le R5, qui est lui à 2,1 millions de pixels.

Bien évidemment, l'écran tactile fonctionne parfaitement et est très réactif, comme sur tous les appareils Canon récents.

NZ94262 Photo animalière

L'écran du viseur

Par contre, pour le viseur interne, c'est un petit peu plus limité comparé à d’autres appareils, puisque l'on a un écran OLED d’une taille de 0,39 pouces, d’une définition de “seulement” 2,36 millions de pixels, d'un grossissement de 1,15x et d'un dégagement oculaire de 22 mm.

Personnellement, la petite définition, ça ne m’a pas gêné plus que ça sur le terrain et je l’ai trouvé de qualité suffisante et confortable, sans non plus être exceptionnelle.

L’écran a un rafraichissement à 60 img/s, mais on peut activer une option à 120 img/sec pour rendre l’image plus fluide, par contre attention, ça use plus de batterie !

NZ94265 Photo animalière

Absence totale de Grip pour ce Canon R7

Les batteries et l'alimentation

D’ailleurs au niveau de l’autonomie, l’appareil utilise les mêmes batteries que sur le R6 ou le R5, mais selon moi, elles durent un plus longtemps.

Je n'ai pas vraiment fait de tests précis à ce niveau, mais sur une très grosse journée intensive, je n’ai utilisé qu’une batterie complète et un peu d’une deuxième, donc c’est très largement suffisant pour moi. 

Les connectiques

Si vous voulez allonger l’autonomie, au niveau des connectiques, on retrouve un port USB-C qui permet de recharger ou d’alimenter l’appareil en prise de vue avec une powerbank et qui permet également d’utiliser le R7 comme webcam.

L’appareil dispose aussi de deux prises jack : une pour l’entrée micro et l’autre pour une sortie casque.

On va également retrouver une prise télécommande et un port micro-HDMI.

Pour terminer, le Canon R7 est doté de deux ports de carte SD UHS-II, ça a l'avantage de ne pas coûter trop cher comparé à des XQD ou des CF express, mais je trouve que c'est un peu dommage en termes de performances, car vous allez voir qu'il va falloir utiliser des cartes très rapides avec cet appareil photo pour pouvoir en tirer le meilleur.


NZ94257 Photo animalière

Les objectifs compatibles avec le Canon R7

Le Canon R7 est bien évidemment compatible avec l'ensemble des objectifs RF dédiés au plein format, mais grâce à la sortie du R7 et du R10, Canon a créé une nouvelle gamme d'objectifs, appelée RF-S, spécialement conçue pour les hybrides APS-C de la marque, bien qu'ils puissent également fonctionner avec les hybrides plein format en mode APS-C.

Actuellement, il n'y a que deux objectifs disponibles dans la gamme de montures RF-S : le Canon RF-S 18-150 mm f/3,5-6,3 IS STM et le Canon RF-S 18-45 mm f/4,5-6,3.

Ces deux objectifs sont vendus en kit avec les nouveaux boîtiers Canon EOS R7 et R10.

Vous pourrez également réutiliser des objectifs en monture EF via la bague d'adaptation, ce qui permet d'utiliser sur ce R7 un très grand choix d'objectifs.

Si vous souhaitez connaître la liste complète des objectifs disponibles en monture RF, voici un article complémentaire.

[article complémentaire]

 Découvrez dans cet article la liste de tous les objectifs Canon pour la monture RF

Canon RF 400mm f/2.8 L IS USM

La stabilisation du capteur

Le capteur est bien évidemment stabilisé et Canon annonce une stabilisation sur 5 axes qui permet de gagner entre 7 et 8 stops de stabilisation, selon l’objectif utilisé.

Car oui, cela ne concerne que les objectifs en monture RF et si vous utilisez un objectif EF, la stabilisation sera moindre, puisqu'elle ne se fera que sur l'axe horizontal et l'axe vertical.

Mais dans tous les cas, ça marche super bien et ça permet d’utiliser des vitesses lentes dans des situations de lumière compliquées.

Chapitre 02

Les nouveautés du Canon R7

Le niveau automatique

Ce qui d’ailleurs m'amène à la première des nouveautés de cet appareil photo, à savoir le niveau automatique du capteur, qui permet de redresser l’horizon dans une limite de 2 à 3 degrés, sans aucun recadrage de l’image.

C'est une option qui fonctionne très bien et qui est disponible en mode photo et en mode vidéo, mais personnellement, je ne l'ai pas vraiment utilisée, parce qu'elle ne fonctionne pas dans le mode rafale H et H+, donc ce n’est pas vraiment adapté à l’animalier selon moi, mais plutôt utile en photo de paysage ou en vidéo.

L'empilement du focus-stacking

Autre nouveauté, c'est l'empilement du focus-staking, qui peut se faire maintenant directement depuis l’appareil en activant une option, par contre attention la photo finale, c’est forcément du JPG et pas du RAW ! 

Le mode rafale RAW

Mais la plus grosse nouveauté de ce R7, qui n'est même pas présente pour le moment sur le R3, mais qu’on retrouve sur le tout nouveau R8 qui vient d’être annoncé et sur le R6II, c'est le mode rafale RAW qui permet de capturer jusqu'à 15 images avant même d'appuyer sur le déclencheur et donc de ne plus louper, par exemple, le décollage d’un oiseau.

Le principe est simple : lorsque vous allez appuyer à mi-course sur le déclencheur, le Canon R7 va pendant 0,5 secondes enregistrer automatiquement en boucle des photos et les supprimer tant que vous n’appuyez pas à fond sur le déclencheur.

Par contre, si vous déclenchez, vous allez pouvoir récupérer ces photos qui ont été automatiquement enregistrées avant le déclenchement.

Capture Photo animalière

Je l'ai pas mal testé et je peux vous dire que ça fonctionne hyper bien et c’est très utile pour la photo animalière, par contre ça demande pas mal de conditions et des contraintes techniques un peu particulières et attention, ça active automatiquement l’obturateur électronique, donc forcément, on s’expose à du rolling-shutter sur des scènes très rapides, donc c’est un compromis à accepter !

Je ferai d’ailleurs un tutoriel complet sur l'utilisation de cette fonctionnalité pour tout vous expliquer, donc si ça vous intéresse, abonnez-vous au site ou à la chaîne YouTube si ce n'est pas encore fait.

La personnalisation du menu rapide

Et enfin, on va également avoir la possibilité de personnaliser et réorganiser entièrement le menu rapide.

C’est une option vraiment sympa qui est disponible chez Nikon et qui manquait vraiment sur d’autres modèles Canon, donc oui enfin, ils l’ont fait !

Chapitre 03

Le capteur numérique du Canon R7

La force de l'ASP-C

Au niveau du capteur, on a un capteur au format APS-C basé sur celui du 90D, qui était déjà un bon capteur et qui a été encore plus amélioré.

Alors, je ne vais pas réexpliquer en détail la différence entre APS-C et plein format, car j'ai déjà écrit un article complet sur le sujet, mais en gros, c'est un type de capteur qui est vraiment très apprécié pour la photographie animalière.

Coefficient-multiplicateur-APS-C-ou-plein-format-900x350

C'est en effet un capteur qui va vous permettre d'obtenir avec le même objectif un grossissement 1,6 fois plus important que sur plein format et donc de pouvoir rester plus loin des animaux.

La définition du capteur

Au niveau de la définition, le capteur produit des photos de 32,5 millions de pixels, ça permet donc de recadrer facilement dans l’image et de garder une excellente qualité, puisqu’on obtiendra dans la plupart des cas une plus grande définition que sur un R6 ou un R6II, même en croppant pas mal dans l’image !

O8A9154 CR3 DxO DeepPRIMEXD Modifier Photo animalière

La gestion du bruit numérique

Par contre, là où ce R7 a beaucoup été critiqué à sa sortie, c’est que 32,5 millions de pixels pour un APS-C ça peut paraître vraiment beaucoup pour un petit capteur et forcément, qui dit grosse densité, dit photosites de petite taille et donc une montée en ISO plus faible.

Alors, je vais vous le dire honnêtement, lorsque Canon a annoncé cette définition de capteur, j'étais comme tout le monde, je n’étais pas du tout convaincu, surtout que le Canon 7D Mark II, qui est censé être le prédécesseur du R7 et qui n’avait que 20,2 millions de pixels, était déjà réputé pour avoir une montée en ISO vraiment pas top.

Et bien franchement, je me suis totalement trompé sur ce point, puisque j’ai été agréablement surpris de voir que les fichiers du R7 restent très propres et on sent que les processeurs et technologies de capteur ont bien évolué depuis plusieurs années.

Bruit Canon R7 Photo animalière

Clairement, pour moi, jusqu’à 3 200 ISO, c'est parfaitement exploitable et même à 6 400 ISO, on a un bruit numérique qui reste très fin et on garde pas mal de détails.

C’est difficile à expliquer, mais je trouve qu’on n'a pas du tout, comme sur d’autres boîtiers, un bruit grossier qui va baver et faire des tâches bizarres et qui sera surtout difficile à récupérer.

À 12 800 ISO, oui, ça commence à être bien visible, mais franchement, je trouve que ça reste encore très largement exploitable avec un bon post-traitement, surtout que le gros avantage d’avoir un capteur de 32 millions de pixels, c’est qu’on va quand même garder un très bon niveau de détails, même sûr de si hautes sensibilités.

bruit numerique Canon R7 Photo animalière

Après, bien évidemment, ça va dépendre de l’objectif utilisé et de la technique du photographe, mais pour moi ce qui à la base peut paraître un défaut pour beaucoup de monde, finalement ça devient un avantage, car c’est beaucoup plus simple de supprimer le bruit numérique en post-traitement lorsqu’il y a beaucoup plus de détails dans l’image et sur ce point le R7 est très bon grâce à la grande définition de son capteur.

Après oui, je ne vais pas vous mentir, si vous prenez vos photos en intérieur avec une lumière pourrie comme je l’ai vu sur plusieurs tests YouTube, forcément, on va avoir beaucoup plus de bruit numérique, mais ça, c'est pareil pour n’importe quel appareil, car le bruit dépend avant tout de la qualité de la lumière et ça on l’oublie très souvent.

Mais dans des situations classiques, en animalier et en extérieur, non, je n'ai pas vraiment été gêné par le bruit numérique et j’ai même fait des photos à la tombée de la nuit, avec la lueur de la lune dans l’eau, et regardez, honnêtement, ça reste très propre, surtout après post-traitement.

dzaaz scaled Photo animalière

Après, c'est peut-être moi qui suis assez tolérant sur le bruit, donc si vous voulez vous faire votre propre avis, je vous mets à disposition quelques RAW, vous pouvez les télécharger en remplissant le formulaire suivant :

Chapitre 04

Autofocus et rafale

Les caractérisitiques de l'autofocus

Allez maintenant, on va parler de l’autofocus et là sur le papier ça annonce du lourd, puisque Canon indique que l’autofocus du R7 est hérité du Canon R3, avec le même processeur, la technologie Dual Pixel AF II et beaucoup de fonctionnalités en commun.

Au niveau des collimateurs, ce R7 dispose (rendez-vous compte !) de 5915 points AF et peut utiliser 100% de l'image en largeur et 90 % en hauteur pour faire la mise au point.

Niveau sensibilité de l'autofocus, il est possible de descendre jusqu'à -5 stop, ce qui permet de faire la mise au point facilement de jour comme de nuit.

Niveau rapidité, c'est ce qui se fait de mieux, puisque l'appareil photo accroche vraiment très rapidement les sujets, peu importe la situation.

Suivi du sujet et détection des yeux

Au niveau du tracking, on va retrouver la détection des véhicules, des personnes, des animaux et des yeux comme sur la plupart des hybrides Canon, mais la grosse nouveauté de ce R7, c'est que toutes les zones AF permettent d’avoir la détection du sujet, comme sur le R3, ce qui n’était pas le cas sur le R6 par exemple !

Alors est-ce que ça fonctionne bien ?

Bah franchement, j'ai envie de dire oui et une fois que l’autofocus a accroché le sujet, c'est vraiment très très compliqué d’avoir des photos floues.

Je dirai que 80 à 90% de mes photos sont toutes nettes et, peu importe la rafale, l’autofocus trouve et suit parfaitement le sujet.

Autofocus Canon R7 Photo animalière

Quand les photos sont floues, c'est souvent une erreur de ma part ou une situation vraiment trop difficile à gérer pour l’autofocus.

Mais regardez sur ce flamant rose en vol, même quand il passe d'un environnement sombre avec peu de contrastes et pas mal d’éléments derrière lui, à une situation de contre-jour, tout est bien net !

Par contre, j’ai noté que dans de très rares occasions, l’autofocus avait tendance à accrocher sur autre chose que le sujet et à faire des pompages et dans ces moments-là, c'était assez difficile de l’en faire sortir, mais honnêtement, c'était vraiment très rare.

Cela arrivait principalement lorsque l'œil du sujet était difficile à détecter (manque de contraste, œil trop petit, etc...)

Les différentes rafales

Allez maintenant, la rafale et là aussi, il y a beaucoup de chose à dire puisque le R7 permet d’avoir, d’après Canon, une rafale en obturateur mécanique à 15 img/s à 1/8 000s maximum et en obturateur électronique à 30 img/s à 1/16 000s maximum.

C’est vraiment énorme et je me demande même où ça va s’arrêter cette course et si on a vraiment besoin d’autant d’images, mais de mon côté, la rafale mécanique à 15 img/s me suffit amplement dans 90% des cas et c’est vraiment très rare que j’active l’obturateur électronique, à part pour être totalement silencieux ou dans des situations très particulières.

rafale heron Photo animalière

Au niveau du bruit, je dois avouer que le bruit du déclencheur mécanique n'est pas forcément le plus agréable, avec un côté très "métallique" et est assez prononcé, ce qui peut être dérangeant en photo animalière sur des sujets très craintifs.

Par contre, attention, c’est là où il va falloir bien choisir la carte mémoire que vous utilisez, car selon sa rapidité, vous allez plus ou moins vite saturer la mémoire tampon de l’appareil photo et vous ne pourrez plus déclencher après pendant quelques secondes, le temps que la mémoire se vide.

Memoire tampon Photo animalière

Pour mes tests, j'ai utilisé une carte SanDisk Extreme Pro de 256Go V30 et j’obtiens en moyenne, en RAW et en obturateur mécanique, environ 3 secondes de déclenchement, soit à peu près 45 photos et en obturateur électronique un peu plus d’une seconde de déclenchement, soit à peu près 30 à 35 photos.

Alors comme beaucoup de monde, j’avais peur sur ce point quand j’ai vu les premiers tests du R7, car tout le monde s’en plaignait, mais je vous le dis très honnêtement : sur le terrain, ça m’a largement suffi et je n’ai quasiment jamais été embêté par le buffer, que ce soit en électronique, mais surtout en mécanique, car je n’appuie jamais en permanence comme un bourrin sur le déclencheur et je vous déconseille de le faire.

Je préfère toujours faire de petites rafales successives et là si on fait comme ça, c’est quasiment illimité en mécanique et très largement suffisant en électronique si on apprend à bien gérer les déclenchements, mais comme je l’ai dit, ça va dépendre aussi de la carte mémoire utilisée.

RAW vs cRAW Photo animalière

Mais si vous êtes un fou de la gâchette, sachez que vous pouvez utiliser le C-RAW, qui est un RAW “compressé”, qui va permettre d’avoir des fichiers beaucoup plus légers, pour une qualité quasiment identique au RAW normal et donc d’améliorer les performances de la rafale.

Vous avez également la possibilité de passer en mode rafale réduite et donc d’augmenter encore plus la durée, voici d'ailleurs un tableau comparatif complet avec toutes les valeurs.

Par contre, attention, si vous êtes en mode C-RAW, ne montez pas trop dans les ISO, car il va y avoir trop de perte de qualité et de netteté et le bruit sera très difficile à retirer en post-traitement.

Chapitre 05

La qualité des photos

Comme nous l'avons vu dans l'introduction de cet article, le Canon R7 possède un capteur APS-C de 32,5 millions de pixels et produit donc des images de 6960 x 4640 pixels, soit la deuxième plus haute définition pour un hybride APS-C toute marque confondue (la première étant le Fujifilm X-H2 et le Fujifilm X-T5 avec 40,2 millions de pixels).

C'est donc une définition assez énorme pour un APS-C, puisque cela représente niveau densité l'équivalent d'un plein format d'environ 80 millions de pixels.

À ce niveau là, pas de suprise, le Canon R7 produit des photographies qui fourmillent de détails et le rendu est tout simplement superbe.

L'autre avantage d'une grande définition de ce genre : la possibilité de pouvoir recadrer facilement en post-traitement, ce qui permet de profiter encore plus des capacités de grossissement d'un capteur APS-C, comparé au plein format.

Photo principale Photo animalière

La colorimétrie des images

Au niveau de la colorimétrie et la restitution des couleurs, ce Canon R7 propose un rendu agréable à l'oeil, même en RAW.

J'ai cependant remarqué que parfois les rouges et bleus sont un peu saturés comparés au reste des couleurs.

La colorimétrie d'une marque est une affaire de goûts personnels, mais je n'ai jamais été déçu avec Canon sur ce point-là et les fichiers sont très agréables à retravailler en post-traitement.

G3A4331 Modifier Photo animalière

La dynamique

Au niveau de la dynamique, le Canon R7 s'en sort également très bien, même si elle n'est pas au niveau d'appareils photos coûtant 2 fois son prix, bien évidemment.

Dans la plupart de situations, il est possible de récupérer pas mal de choses dans les ombres et hautes lumières et en situation de contre-jour l'appareil photo s'en sort honorablement pour un APS-C.

Les défauts liés à l'autofocus et la rafale

Le rolling shutter

Un mot sur le problème du rolling shutter, qu’on rencontre en obturateur électronique sur tous les hybrides qui n’ont pas de capteur empilé, et forcément, le R7 n’échappe pas à la règle.

Il est, je trouve, un peu plus prononcé que sur le R6, donc attention sur des sujets rapides, on peut se retrouver avec des choses un peu bizarres.

J'ai également eu un résultat un peu "extrême", avec une image fantôme très bizarre sur une action très rapide.

Rolling shutter Canon R7 Photo animalière

Chapitre 06

Les capacités vidéo

Un petit mot rapide sur la vidéo, même si ce n’est pas le sujet de cette chaîne YouTube, sachez que le R7 présente également de belles options en vidéo et va vous permettre de vous amuser avec.

Au niveau des spècs, on va avoir le droit :

  • À de la 4K suréchantillonnée à partir de la 7K en 30fps et de la 4K normale jusqu’à 60fps, le tout SANS CROP
  • Pas de limite d’enregistrement et pas de surchauffe
  • De la Full HD jusqu’à 120 fps
  • Du C-Log 3
  • L’autofocus est aussi performant qu’en mode photo avec les mêmes options de tracking des sujets et de détection des yeux
  • La stabilisation est excellente avec en bonus la nouvelle fonctionnalité de niveau automatique très pratique en vidéo
  • Et surtout, on a accès à tous les modes PASM, ce qui n’est pas le cas par exemple sur le Canon R6 et qui est très embêtant

Un autre point que j’ai adoré, c’est que même si on est en mode photo, le fait d’appuyer sur le bouton d’enregistrement va lancer une vidéo, et ça, c'est quelque chose de très pratique pour l’animalier pour être réactif et qui me manque vraiment par exemple sur mon Nikon Z9 !

Chapitre 07

Les points négatifs du Canon R7

Allez maintenant, on va voir les points négatifs du Canon R7, car oui, il y en a plusieurs !

La mémoire tampon limitée

Premièrement, on l’a vu, selon la carte SD utilisée, on va avoir un buffer qui peut vite saturer en rafale, donc attention à ça, ça peut être gênant pour l’animalier et il faudra prévoir l’achat d’une bonne carte pour exploiter au maximum le R7, même si comme je l’ai dit, c’est un point à relativiser selon moi.

Pas de GPS disponible

Deuxième point, pas de GPS, donc si vous avez l’habitude de l’utiliser ça peut aussi être un critère négatif.

L'ergonomie et la prise en main

Mais pour moi le plus gros point faible de cet appareil photo, c'est clairement l’ergonomie et la prise en main et je vais être honnête, j'ai vraiment été plusieurs fois frustré par son utilisation pour plusieurs raisons.

La nouvelle roue crantée

Déjà, la nouvelle roue autour du joystick, pour moi, c'est clairement non !

Je la trouve difficilement accessible avec le pouce, parce que j’ai de petites mains et on sent pas mal le joystick au milieu qui dépasse un peu trop, donc elle n’est pas très agréable à utiliser, je trouve.

Après, c'est vraiment une question de goût et je sais que pas mal de photographes l’ont adopté rapidement, mais personnellement, ça m’a vraiment gêné.

Capture Photo animalière

L'appareil est un peu petit

Deuxièmement, la prise en main : pour moi, le boîtier est un peu trop petit, alors que comme je l’ai dit, je n’ai pas de grosses mains et pourtant, c'est le seul appareil photo avec lequel j’ai commencé à ressentir des douleurs après une utilisation intensive.

Donc si vous avez de grandes mains, attention à ça, surtout qu'autre point négatif : aucun grip supplémentaire ne peut être rajouté, car il n’y a pas de prise prévue sous l’appareil photo.

L'utilisation compliquée des ISO (par défaut)

Et troisièmement, je ne comprends pas du tout pourquoi Canon a retiré la troisième molette qu’on avait par exemple sur le R6 ou le R5 et qui était juste parfaite pour changer rapidement et discrètement les ISO.

Là, à la place, on doit appuyer sur le bouton ISO au-dessus de l’appareil et on se retrouve avec une grosse barre qui s’affiche à l’écran et qui prend la moitié du viseur, du coup ça nous coupe complètement de la scène et ça, c'est très embêtant pour la photo animalière.

Et y a plein d’autres petites choses comme ça qui, je trouve, sont bizarres, comme le fait que par défaut la loupe ne soit pas disponible en un seul clic ou que certaines fonctionnalités importantes soient difficilement accessibles.

Après attention, l’ergonomie, c'est vraiment une question d’habitude et de goût personnel et la plupart de ces problèmes peuvent être réglés en partie via un bon paramétrage de l’appareil, donc ce n’est pas non plus rédhibitoire.

ISO Canon R7 Photo animalière

D’ailleurs, si vous aimeriez apprendre à bien configurer votre Canon R7 et à exploiter la totalité de ses fonctionnalités, j’ai créé une formation complète dans laquelle je vous explique en détails tous les réglages du boîtier et surtout comment bien le configurer pour la photo animalière.

Je vous montre dans cette formation en temps réel mon écran et plein d’astuces cachées à utiliser et comment paramétrer au mieux l’autofocus pour obtenir de meilleurs résultats.

Formation-Canon-R7

FORMATION Canon r7

Maîtrisez le

Canon R7

Apprenez à utiliser parfaitement l'ensemble du Canon R7 et découvrez tous ses secrets.

Chapitre 04

A qui est destiné le canon r7 ?

Alors du coup, est-ce que je vous conseille malgré ces points négatifs d’acheter le R7 pour l’animalier ?

Eh bien oui, bien évidemment, c’est un excellent appareil pour la photo animalière, avec un prix plus que raisonnable vu les performances, et au moment où j'écris cet article, il n’a tout simplement, pour moi, absolument aucun équivalent en APS-C.

On a un autofocus hyper rapide et très précis, une rafale hyper rapide aussi, une très bonne définition de capteur, une bonne montée en ISO et il se paie même le luxe d’avoir la fonctionnalité du pré-enregistrement, EN RAW s’il vous plait, (oui oui, attention Nikon !) qui n’est même pas présente sur des boîtiers 2 à 4 fois plus cher et qui peut être super utile en photo animalière.

Le Canon R7, successeur du 7D Mark II ?

Pour autant, est-ce que c’est le successeur tant attendu du 7D Mark II…. ?

Hé bien… Je ne vais pas vous mentir, j’ai envie de dire oui et non.

Oui car on est, je pense, sur la même philosophie d’avoir un appareil très réactif et dédié à l’animalier et la photo de sport, mais non car la construction est un peu moins ambitieuse je trouve, il y a moins de joints d’étanchéité et on sent que le boîtier est un peu moins solide que le 7D2.

Canon R7 vs Canon 7DII Photo animalière

Personnellement, je n’ai eu aucun soucis sur un mois d’utilisation, pourtant j’ai traîné avec dans la neige, mais c’est à prendre en compte, je pense, si vous photographiez dans des conditions vraiment difficiles.

Autre différence, comme je l’ai déjà dit, il n'y a pas de GPS alors qu’on l’avait sur le 7DII et surtout pas de grip et ça, je dois avouer que ça fait très mal quand même pour la photographie animalière quand on utilise des objectifs de plusieurs kilos et c’est très surprenant pour un boîtier qui cible principalement les photographes animaliers…

Canon R7 vs Canon 7D Photo animalière

D’ailleurs, ça se voit tout de suite si on analyse le prix puisque, je le rappelle, le R7 a été annoncé à sa sortie à 1 499 euros, alors que le Canon 7D2 et même le 7D premier du nom, qui date pourtant de 2009, sont sortis à l’époque à 1 799 euros chacun.

Donc, vous voyez que si on rajoute l’inflation en plus, la guerre en Ukraine, les problèmes d’approvisionnement et les années de technologies qui les séparent, on comprend qu’on n'est pas tout à fait sur la même gamme.

heron vol 1 Photo animalière

Mon avis final

Du coup, je pense que c’est un boîtier qui conviendra parfaitement à 90% des photographes, que ce soit amateurs ou avertis, mais qui pourrait frustrer les 10% restants qui sont les plus pointilleux sur leur matériel, à cause notamment de certaines limitations techniques, mais qui, honnêtement, vous freineront que dans des conditions assez spécifiques, que moi, je rencontre très peu sur le terrain.

Dans tous les cas, c'est un très très bon appareil photo avec lequel j’ai pris beaucoup plus de plaisir que je ne le pensais au départ et que je serais prêt à acheter si j’étais chez Canon, car j’ai toujours adoré les APS-C pour l’animalier.

J’en profite pour remercier Canon France et mon partenaire Images Photo Lyon pour le prêt.

D'ailleurs, si cet appareil photo vous intéresse et que vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à l’acheter sur leur boutique en ligne en utilisant mon code créateur "ADRIEN", ça vous permet de soutenir le site et ça me permet surtout de continuer de vous proposer ce genre d'article et de couvrir l’actualité matos, parce que les marques verront qu’il y a un vrai retour des abonnés.

Ceux qui utiliseront mon code créateur recevront également, en remerciement, une réduction de 15% sur ma formation où je vous apprends à configurer entièrement le Canon R7 et à l’utiliser de la meilleure façon possible.

Bonnes photos à vous !

Signature-Adrien-Coquelle

Avantages

  • L'autofocus est excellent
  • Le rapport qualité/prix est plus que raisonnable
  • De nouvelles fonctionnalités bienvenues (pré-déclenchement, fusion des photos depuis l'appareil, niveau automatique etc...)
  • Excellente qualité d'image grâce aux 32,5 Mpx
  • La rafale très rapide
  • La stabilisation 5 axes très efficace avec des objectifs RF
  • Le mode vidéo très complet
  • Une montée en ISO plus que raisonnable pour un APS-C avec une telle définition (contrairement à ceux que beaucoup disent)

Inconvénients

  • L'ergonomie et la prise en main (attention aux petits mains !)
  • Pas de GPS
  • Pas de possibilité d'ajouter un grip
  • Une mémoire tampon qui peut saturer rapidement selon la carte SD utilisée
  • Un rolling-shutter un peu plus prononcé que le reste des appareils Canon
  • Un viseur interne un peu faible comparé à la concurrence

Donnez une note à cet article :

[ratings]

Pose-Nature-x-IPLN

Commandez votre Canon R7 chez IPLN et recevez 15% de réduction sur ma formation "Maîtrisez le Canon R7"

Canon-R7

Canon EOS R7

Un excellent appareil photo APS-C pour la photographie animalière, très rapide et réactif, mais avec quelques limitations techniques très spécifiques qui pourraient déranger certains photographes pointilleux.

Ma note finale :

Stabilisation

Oui

Capteur

APS-C

Définition

32,5mpx

Vidéo

4K 30fps

612g

Prix

1 599€

Canon R7 Photo animalière

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur FACEBOOK !

Qui est l'auteur

Adrien Coquelle

Photographe animalier professionnel

Photographe animalier professionnel depuis 2016, je parcours la Savoie à la recherche d'ambiances particulières, pour immortaliser les animaux emblématiques des Alpes.

Je forme également tous les mois de nombreux photographes voulant progresser rapidement en photo animalière et de nature grâce à mes stages et formations.

  • Guides gratuits

  • Formations

  • Stages

  • Mon matériel

Mockup-Devenez-creatif-en-photographie

Devenez plus créatif en photographie

Découvrez dans ces guides 100% gratuits les techniques que j'ai utilisées pour remporter 2 concours photo au bout de seulement 6 mois de pratique

Mockup-Formation-Lightroom-gratuite

2h de formation Lightroom gratuites

Découvrez les bases du logiciel Lightroom et apprenez à sublimer rapidement vos photographies, même si vous partez de zéro

Mockup-6-presets-Lightroom-gratuits

6 presets Lightroom gratuits

Développez vos photographies beaucoup plus rapidement grâce à ce pack de 6 presets Lightroom gratuits et obtenez des effets créatifs

à votre tour...

Êtes-vous intéressé(e) par le Canon R7 ?

Répondez à cette question en commentaire et partagez votre expérience avec la communauté :

  • Bonjour, oui je suis intéressé par le CANON R7.
    Est-il compatible avec le SIGMA 150-600mm et le SIGMA DC 18-250mm MACRO HSM avec une bague je suppose ?

  • Article très intéressant. Je suis acheteur d’un nouvel appareil photo, et, lecteur assidu de tout ce qui existe sur ce sujet. Cependant, mon cas est particulier . Âgé, diminué , arthrose des mains , problèmes de vue ,etc … je ne peux plus utiliser des appareils complexes à régler. Je recherche donc un appareil très simple d’utilisation, faisant de très belles photos en mouvement. Photos sportives , triathlon, sports collectifs. Quel matériel, appareil+objectif, me conseillez vous ? Svp, Merci.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Apprenez la photo animalière sur youtube

    Des dizaines de vidéos pour apprendre la photographie animalière et de nature à travers plusieurs thèmes :

    >