Avis sur LaboPhotos : comment imprimer ses photos en ligne

par Adrien Coquelle

Imprimer ses photos pour une exposition ou par plaisir est une étape importante pour tout photographe amateur, que je souhaite à chacun de vous d’expérimenter.

Mais celle-ci peut rapidement devenir compliquée lorsqu’on n’y connait pas grand chose : quel papier choisir ? Quel support utiliser ? Comment bien préparer ses photos pour les envoyer et surtout quel imprimeur choisir ?

C'est ce que nous allons voir dans cet article, puisque pour préparer ma prochaine exposition qui aura lieu cet été et l'ouverture de ma boutique de tirages photo, je me suis retrouvé confronté au choix d’un bon imprimeur.

Pour ma part, je souhaitais absolument passer par une entreprise française, basée exclusivement en France et capable de produire des impressions de haute qualité et si possible avec une démarche écoresponsable.

J’ai donc fait des recherches sur internet et j’ai contacté et fait appel aux services de LaboPhotos, un imprimeur basé à Dijon qui semblait rassembler tous mes critères.

Dans un soucis de transparence : il s'agit d'une collaboration avec LaboPhotos qui m'a proposé de tester leurs services. Je n'ai cependant pas été payé et je suis totalement libre de donner mon avis personnel sur leurs tirages photos.

Vous pensez que cet article pourrait intéresser un ami ?

Partagez-le sur FACEBOOK !

Pas le temps de lire l'article en entier ?

Découvrez la version vidéo

Chapitre 1

Présentation de labophotos

Logo labophotos

LaboPhotos est une marque de la société Espace Graphique, une entreprise familiale fondée en 1985 à Dijon.

Spécialisé dans le traitement de l’image, ce laboratoire photo était à l'origine dédié à une clientèle uniquement professionnelle, avant de s’ouvrir à un public plus large avec la création en 2013 de la marque et du site labophotos.fr,  destiné aux photographes et artistes amateurs désirant s’offrir également des tirages d’une qualité professionnelle.

En seulement quelques années, LaboPhoto est devenu un des leaders dans le marché de l’impression grand public en France, grâce à des critères d’exigence qui sont :

  • Une fabrication 100% française et sans aucune sous-traitance, de l’impression jusqu’aux finitions
  • Une qualité d’impression très élevée, avec l’utilisation des dernières technologies et de matériel dernière génération
  • Un service client performant, rapide et à l’écoute des clients.
Critères-LaboPhotos

Alors est-ce qu’ils tiennent leurs promesses ?

C’est ce que nous allons voir puisque j’ai eu l’occasion de tester en profondeur leurs services du début jusqu’à la fin.

Chapitre 2

Comment choisir son papier photo

La première chose à faire lorsque l’on souhaite imprimer ses photographies, c'est de choisir sur quel support on souhaite le faire : tirage simple sur papier ? Contre-collage sur Dibond ? Plexi ?

Les choix sont vastes et peuvent rapidement perdre le photographe amateur qui n'a jamais imprimé ses photos.

J'ai pour ma part voulu partir sur quelque chose de simple et de sobre, avec des tirages sur papier d'Art.

LaboPhotos 1 Photo animalière

Papier brillant ou mat ?

Alors il n’y a pas de vérité générale sur le choix du papier, car aucun n’est meilleur qu’un autre et cela dépendra surtout de vos goûts et de vos envies.

Certains papiers brillants vont permettre de mettre en avant les détails ou la saturation des couleurs, certains papiers mats vont être plus texturés ou légèrement plus jaunes que d’autres et vont donc changer l’aspect final de vos photographies.

Il va donc falloir que vous déterminiez quel rendu vous souhaitez obtenir.

Pour ma part, je n’aime pas du tout les papiers brillants et je souhaitais surtout obtenir un rendu mat et très doux, car les photographies que je voulais imprimer sont toutes dans des ambiances pastelles.

Bergeronette des ruisseaux
Portrait de flamant rose
Papillon pastel

Je souhaitais donc retranscrire avant tout au maximum cette douceur et avoir un papier capable de reproduire les fonds très unis et voluptueux présents sur la plupart de mes photos.

J’ai donc regardé les descriptions des différents papiers proposés sur LaboPhotos pour trouver un support qui conviendrait à ces critères et je me suis donc arrêté sur le Hahnemühle Rag Ultra Smooth 305g, qui est un papier mat et peu texturé, réputé pour donner un aspect très doux aux photos.

J’ai également voulu tester le Hahnemühle Bamboo 290g pour des raisons plus éthiques, puisqu’il s’agit comme son nom l’indique d’un papier à base de fibres de bambou naturelles et donc plus écologique, tout en gardant un rendu mat et légèrement texturé.

Qualite-papier-photo

HAHNEMÜHLE BAMBOO 290G

La teinte du papier : une question d'ambiance

Après en avoir discuté avec l’équipe de LaboPhotos et leur avoir montré mes photographies, ils m’ont confirmé que ces papiers étaient un bon choix, mais m’ont également conseillé le Hahnemühle Bright White pour le flamant rose, car ce papier est plus blanc que les deux autres et est donc plus recommandé pour les ambiances froides et franchement j’ai bien fait de leur faire confiance car le résultat est superbe !

Impression-photo
Impression-photo-3

Deux ambiances différentes, deux papiers différents

Si vous souhaitez imprimer vos photos, il faut donc que vous réfléchissiez surtout au résultat que vous souhaitez obtenir et à vos préférences, puis ensuite lire les différentes descriptions  de papiers pour voir lesquels conviendraient le mieux à vos besoins.

A noter également que l’entreprise propose dans son catalogue un pack d’échantillons regroupant tous les papiers et supports sur lesquels vous pouvez imprimer vos photos chez eux, ce qui est vraiment très intéréssant pour ce rendre compte des différents rendus possibles.

Et si vous êtes perdu, encore une fois, n’hésitez pas à contacter directement LaboPhotos et à leur poser des questions, ils sauront vous conseiller au mieux tout en prenant en compte vos envies et le style de vos photos.

echantillon-LaboPhotos

Chapitre 3

Comment préparer ses fichiers

La préparation des fichiers pour l’impression est un sujet tellement vaste qu’elle mériterait un article à elle toute seule, je vais donc essayer de résumer ici les points les plus importants.

A noter également que les réglages de vos fichiers dépendront aussi de l’imprimeur, je vais donc vous parler ici principalement de ceux que recommande d’utiliser LaboPhotos.


Quelles dimensions envoyer ?

La première chose à savoir lorsque l'on souhaite imprimer ses photos, c’est qu’il faut toujours envoyer la qualité maximale à votre imprimeur, surtout si vous souhaitez imprimer vos photos en grand format.

Ne redimensionnez donc pas les images et choisissez un export dans un format sans trop de perte, afin d'avoir le maximum d'informations et de qualité.

De ce côté-là, LaboPhotos recommande d’envoyer des fichiers en TIFF, qui est un format non compressé et en 300dpi.

Espaces colorimétriques

Quel espace colorimétrique ?

Pour l’espace colorimétrique, LaboPhoto conseille de choisir l’AdobeRVB afin d’avoir beaucoup plus d’informations dans les couleurs, mais accepte également le sRVB.

Pour la gestion des couleurs, vous trouverez également sur le site internet des profils ICC à télécharger qui permettent de simuler sur Lightroom ou un autre logiciel le rendu du papier choisi sur votre écran et donc d’éviter les mauvaises surprises.

Profil-ICC

Alors faîtes très attention, car même si l’utilisation de ces profils ICC est une bonne option, si vous n’avez pas un très bon écran calibré avec une sonde ou si vous n’y connaissez pas grand chose en gestion des couleurs, alors oubliez, car vous risquez de faire plus de bêtises qu’autre chose.

Pour ma part, même si je suis à l’aise avec toutes ces notions, j’ai préféré laisser LaboPhotos gérer tout ça et leur faire confiance et j’ai bien fait, car le résultat correspond parfaitement à ce que j’ai demandé.

Une fois les fichiers bien préparés et exportés, il n’y a plus qu’à passer commande sur le site internet très intuitif de l’entreprise, en choisissant les options que vous désirez.

Site-internet-de-LaboPhotos

Une interface intuitive et facile à utiliser

Chapitre 4

Mon avis sur les tirages de labophotos

La livraison et l’emballage

LaboPhotos annonce pour les tirages photos sur papier un délai de fabrication de 3 jours ouvrés, puis un délai de livraison à domicile entre 24 et 48h pour la France métropolitaine.

Pour ma part, les tirages photos sont arrivés rapidement et les délais ont bien été respectés. 

Le colis est très compact et les photographies sont parfaitement protégées et séparées les unes-des-autres par une fine feuille de protection, sans pour autant abuser sur les emballages et donc les déchets, ce qui est un excellent point.

Emballage LaboPhotos

Le seul petit défaut que j’ai trouvé, c’est que les photographies sont livrées enroulées et très serrées sur elles-mêmes, du coup la courbure prise par les papiers était très importante.

J’ai donc eu un peu de mal à remettre les photographies à plat pour les encadrer, car elles avaient tendance à s'enrouler à nouveau à chaque fois, du coup j’ai un peu corné le bord d’une photographie par accident.

cornage

Alors j’imagine que c’est aussi pour limiter les déchets que LaboPhotos envoie les photographies dans un emballage si compact, car ils font très attention à ce point et essayent de limiter au maximum leur impact écologique, mais je tenais à vous prévenir si vous commandez chez eux, car cela peut aussi vous arriver, donc faîtes attention.


résultat final : mon avis sur les tirages de labophotos

Les couleurs : fidèles à la version écran

La gestion des couleurs est un domaine particulièrement compliqué à gérer en photographie, car selon le support sur lequel vous regardez vos images, le résultat peut être complètement différent.

De ce côté là, je n'ai vraiment pas été déçu et les couleurs finales correspondent quasiment parfaitement aux versions écran.

J'ai notamment été impressionné par toutes les nuances subtiles présentes dans les bokeh et qui sont très bien gérées et retranscrites.

Alors je tiens à préciser que je possède un écran dédié à la photographie et calibré avec une sonde, c'est donc normal que les différences de couleurs soient minimes par rapport à mon écran.

Impression photo

Les dégradés : aucun défaut

Le rendu des dégradés est absolument parfait et j'avais beaucoup d'attentes sur ce point, car toutes mes photographies ont des bokehs très lisses et vaporeux, ce qui est souvent très difficile à reproduire en impression.

Mais force est de constater que le résultat est vraiment très bon et après avoir regardé les photos sous toutes leurs coûtures, je n'ai vu aucun défaut, ni démarquation dans les dégradés.

Le résultat est exactement comme je le souhaitais et on garde bien cette douceur dans les teintes pastel qui me tenait particulièrement à coeur.

Impression photo

La netteté : une super sensation de piqué

Le piqué d'une photo est une notion un peu abstraite pour définir la sensation de netteté et je dois avouer que j'ai été surpris par le niveau de détails sur les impressions photo.

On est ici sur un rendu assez différent des versions écran, avec une sensation encore plus importante de piqué.

Je l'ai surtout remarqué sur la photographie du flamant rose, notamment au niveau des rides du bec qui sont encore plus amplifiées que sur ordinateur.

C'est assez surprenant, mais le fait d'imprimer ses photos donnent aux détails une dimension nouvelle.

Netteté-flamant-rose

La texture : un rendu unique

Voilà le gros avantage d'imprimer ses photographies : obtenir une texture particulière qu'on ne pourra jamais avoir sur un écran.

Si vous n'avez jamais imprimé vos photographies sur un papier d'Art de qualité, ce sera difficile de vous faire comprendre ce ressenti, mais l'image devient vivante, avec un relief qui se crée et donne une dimension particulière à la photo.

C'est notamment quelque chose d'intéressant en photographie animalière, car si vous choisissez bien votre papier, la texture de celui-ci pourra mettre parfaitement en valeur les plumes ou les poils des sujets.

Mon avis final sur Labophotos :

Un service de qualité, des impressions professionnelles, un SAV rapide, une entreprise basée en France... Difficile de trouver des défauts aux impressions, tant les résultats correspondent à mes attentes !


LaboPhotos est donc un prestataire que je vous recommande chaudement pour imprimer vos photographies.

conclusion de l'article

Test de labophotos, l'imprimeur en ligne

En conclusion, vous vous en doutez, j’ai énormément apprécié les services de LaboPhotos qui était vraiment à l’écoute de mes besoins et ont su parfaitement me conseiller tout au long de mon projet.

L’équipe est vraiment disponible par mail et téléphone, c’est hyper agréable de savoir qu’on est vraiment écouté et conseillé et ça change des autres sites d’impressions en ligne basés à l'étranger et où on ne sait pas vraiment qui est derrière.

Si vous souhaitez imprimer vos photographies, je vous recommande donc fortement de passer par LaboPhotos, vous bénéficierez d'un service de qualité et vous participerez à développer l'économie française.

Et si vous appréciez mes photographies, n’hésitez pas également à visiter ma boutique où je propose des tirages photos à la vente, c’est un bon moyen de décorer votre intérieur et de soutenir Pose Nature par la même occasion.

Signature Adrien C
  • A propos

  • Formations

  • Stages

  • Tirages photo

  • contact

Adrien-coquelle-Accueil

Adrien coquelle

Photographe animalier

Photographe animalier professionnel depuis 2018, je parcours la Savoie à la recherche d'ambiances particulières, pour immortaliser les animaux emblématiques des Alpes.

Je mets également mon expérience à la disposition de mes lecteurs et aide tous les mois des centaines de photographes débutants voulant progresser rapidement et se faire plaisir en photographie animalière et de nature grâce à mes stages et formations.

Donnez une note à cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne : 4,80 / 5)
loading Photo animalièreLoading...

Les articles similaires :

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur FACEBOOK !

  • Bonjour, merci pour les infos, (je connaissais un labo du côté de la Bastille).
    En ce qui me concerne, j’ai pris une option différente, je fais mes tirages à “domicile” alors évidement ça me limite en taille (A3+ : 483x329mm) à cause du matériel et du stockage ultérieur.
    En expo, le A3+ va très bien (collé sur carton plume 5mm épaisseur.), ça fait un ensemble rigide et “léger”
    J’aurai l’impression d’un manque si je sous-traitais le tirage.
    Tout à fait d’accord avec ton commentaire sur les “papiers brillants” et en expo, (gare aux reflets), moi j’aime beaucoup le molletonné du “satiné”. J’achète mes papiers sur Paris, dans une société du 18èmè arrondissement
    (papier satiné A3 ou A3+, en boite de 50, 265g/m2) et imprimante Canon, et cartouches Canon
    (c’est obligatoire).
    Et pas forcément besoin d’une imprimante top top niveau (ce qui veut dire pas besoin d’avoir “trois zéro derrière l’unité”) pour faire de bons (très bons) tirages.
    (On pourrait en dire beaucoup plus sur le sujet)

    • Bonjour Bernard, merci beaucoup pour ce retour d’expérience très complet !

      Les cartouches d’encre ne reviennent pas trop cher à la longue ? Moi c’est ce qui m’a stoppé dans l’impression maison, j’imprimais aussi également sur une imprimante A3 mais j’ai stoppé vu le prix des cartouches (entre 40-50€ de mémoire)

      • Adrien, je prends des cartouches Canon XXL, j’imprime environ 150 à 200 format A3+ par an, + qq dizaines de tirages de différents formats à la demande.
        En conso d’encre peut- être une petite centaine d’euros par an pour 150/200 tirages
        Mais on se fait tellement plaisir, et quand on aime, on ne compte pas trop !!!
        Un point important, en expo je mets un cadre alu noir, (photo + carton plume) mais je vire la vitre (pb idem papier glacé) et de plus je trouve que le contact avec le public est plus chaleureux (papier satiné) A+

  • Bonjour Adrien ! merci pour cet article très complet, comme toujours ! C’est très honnête de ta part de signaler l’incident survenu à l’une de tes photos à cause de la livraison en rouleau. Pour moi, ce système est rédibitoire dans la mesure où je ne fais imprimer mes photos que pour les concours de la fédé et que mes tirages ne sont donc pas mis sous cadre, juste scotchés sous une marie-louise. Rien à voir avec le sujet du jour, si ce n’est que tu dis que tes photos ont toujours des couleurs pastel, j’aimerais justement te suggérer de rédiger un article à ce sujet : comment donner un aspect pastel à ses photos ? (réglages dans l’appareil, post-traitement…) car c’est justement ce que j’apprécie dans tes très belles photos. Merci encore pour tes articles toujours intéressants ! bonne continuation de week end !

    • Bonjour Monique, merci beaucoup pour ton message ! Pour info je pense que tu dois pouvoir demander à recevoir les photos à plat

      Je prends note de tes suggestions sur les couleurs pastels, merci beaucoup 🙂

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    apprenez la photo animalière sur youtube

    Des dizaines de vidéos pour apprendre la photographie animalière et de nature à travers plusieurs thèmes :

    >
    0 Partages
    Partagez
    Tweetez
    Enregistrer