Test du Nikon Z 105mm macro F/2.8 : il vous le FAUT !

par Adrien Coquelle

Menu rapide

Première vraie optique dédiée à la macrophotographie en monture hybride, le Nikkor Z MC 105mm f/2.8 VR S Macro était très attendu par tous les amoureux de macro et proxiphotographie.

Vous êtes intéressé(e) par cet objectif, mais vous hésitez avant de passer à l'achat ? Vous cherchez un avis d'un photographe professionnel ?

Découvrez dans cet article mon test complet du Nikon Z 105mm macro F/2.8 VR S, le type d'images que vous pourrez produire avec et si il est fait pour vous ou non.

nikon-z-mc-105-mm-macro-28-vr-s-p-image-60122-grande (1)

Youtube

Découvrez la version vidéo de cet article

Chapitre 01

Présentation du Nikon Z 105mm macro F/2,8

Il aura fallut attendre un moment avant de voir débarquer en monture Z un vrai objectif dédié à la macrophotographie, puisque ce Nikon Z 105mm macro est sorti seulement à l'été 2021, en même temps que le 50mm f/2,8 macro, tous les deux capables donc d'attendre le rapport de reproduction de 1:1, déterminant pour qualifier une optique de vrai objectif macro.

Membre de la gamme S-Line, ce 105mm fait donc partie du très haut de gamme de chez Nikon, on peut donc s'attendre à avoir un objectif qui vise l'excellence dans son domaine.

Construction du Nikkor Z MC 105mm

Les caractérisitiques physiques

La construction optique

L’objectif possède un diaphragme à 9 lamelles et est composé de 16 lentilles réparties en 11 groupes, dont 3 lentilles fabriquées en verre ED, ainsi qu'une lentille asphérique placée à l’arrière.

Cette composition permet, selon Nikon, de réduire énormément les aberrations chromatiques et d’offrir une qualité homogène sur l’ensemble de l’image.

nikon-z-mc-105-mm-macro-28-VR-S
Encombrement-Nikkor-Z-MC-105mm-macro

Taille et encombrement

Au niveau de l’encombrement, ce qui marque la première fois qu’on le voit, c’est que l’objectif est très large, avec une forme très atypique, plus étroit à l'arrière qu'à l'avant et donc en forme de cône.

Mais une fois dans les mains sa légèreté surprend, puisqu’il ne fait que 630g, c’est donc beaucoup moins que la version reflex qui était à 790g.

La prise en main est au final très agréable et l’objectif est bien équilibré pour travailler à main levée.

La stabilisation

La stabilisation, nommée VR chez Nikon, permet d'obtenir jusqu'à 4,5 stops de stabilisation, ce qui est beaucoup mieux que la version reflex puisqu'elle ne permettait que 3 stops de stabilisation.

Couplée avec la stabilisation IBIS du capteur d'un Nikon Z6 ou d'un Nikon Z, cela permet donc, théoriquement, de pouvoir photographie très facilement à main levée, même avec des vitesses lentes.

Attention par contre, il s'agit de données lorsque l'on travaille avec des sujets plus ou moins éloignés, car dès que vous allez vous rapprocher et commencer à faire de la vraie macro, l'effet de la stabilisation sera plus réduit.

L'autofocus

Concernant l'autofocus, il utilise un système multi-groupes assuré par des moteurs STM, qui permet, toujours selon Nikon, de faire la mise au point de manière silencieuse, rapide et surtout précise.

Avec une distance de mise au point minimale de 29cm, qui permet donc d'atteindre le fameux rapport 1:1, cela permet de garder une certaine distance avec les sujets et d'éviter de faire fuir les plus craintifis.

La tropicalisation

Pour finir, l'objectif est totalement tropicalisé, ce qui permet de le rendre résistant à l'humidité et à la poussière.

Et ça, pour la macrophotographie c'est un excellent point, car on se retrouve souvent accroupi ou allongé dans la végétation avec la rosée du matin.

Les différents réglages du Nikon Z 105mm macro F/2,8

Le gros avantage de cet objectif, c'est clairement son niveau de personnalisation important, puisque vous retrouverez sur l'objectif différents boutons et bagues permettant de modifier son utilisation à votre pratique :

  • La bague de contrôle personnalisable
  • La bague de mise au point
  • Les boutons de réglages
  • Un écran de contrôle
nikon-Z-105mm-macro

La bague de contrôle personnalisable

C'est une bague qui est dorénavant classique sur les optiques hybrides et bien pratique à utiliser.

Par défaut, vous pourrez modifier l'ouverture du diaphragme en la tournant, mais vous pourrez changer son utilisation en la paramétrant depuis l'appareil photo, pour lui assigner une autre fonction, comme la correction d'exposition ou la sensibilité ISO par exemple.

Sur le terrain c'est une habitude à prendre, surtout si vous venez du monde des reflex numériques, mais une fois qu'on l'a testé, c'est un vrai confort d'utilisation.

nikon-z-mc-105-mm-macro-28

La bague de mise au point

Lorsqu'on fait de la macrophotographie, la qualité de la bague de mise au point est souvent primordiale et très important.

Fort heureusement, celle de ce Nikkor Z 105mm macro est excellente : la bague est très large, parfaitement fluide et la matière utilisée très agrable au toucher, ce que personnellement j’apprécie beaucoup sur une focale dédiée à la macrophotographie.

Je vous en parlerai plus en détails dans la suite de cet article, car son utilisation est un peu particulière comparée à la concurrence.

Réglages-Nikon-Z-105mm-macro

Les boutons de réglages

L’objectif possède également un interrupteur permettant de passer de l’autofocus à la mise au point manuelle et d’un commutateur pour limiter la plage de mise au point.

Vous aurez le choix entre entre 29 et 50 cm ou entre 29cm et l’infini.

C’est un réglage classique, mais qui est toujours appréciable et qui permet de gagner beaucoup de temps lorsque l’on utilise l’autofocus sur de petites distances uniquement.

A noter également la présence d'un bouton supplémentaire, nommé "L-Fn" et personnalisable, ce qui permet d’y attribuer une fonction supplémentaire de votre choix.

Ecran-de-controle-Nikkor-Z-105mm-macro

L'écran de contrôle

Pour terminer, on va retrouver sur le dessus de l'objectif un écran de contrôle OLED permettant d'afficher différentes informations très utiles, comme la distance de mise au point, le rapport de grandissement ou l'ouverture utilisée.

Pour passer d'une information à l'autre, il suffit simplement d'appuyer sur le bouton "DISP" situé juste à gauche de l'écran.

Sur le terrain j'ai beaucoup apprécié utilisé cet écran, chose qui me manquait beaucoup lors de mon test du Canon RF100 mm macro.

Chapitre 02

Utilisation sur le terrain

Voilà donc pour le tour complet de ce Nikon Z 105mm macro, mais qu'en est-il de son utilisation sur le terrain ?

Dans ce chapitre nous allons voir si les différentes fonctionnalités sont performantes et si l'objectif est agréable à utiliser ou non.

Utilisation de la stabilisation optique

Pour la stabilisation optique, je tiens à préciser que je ne suis pas un grand praticien du main levée en macro, car je ne suis jamais satisfait de la netteté de mes images et je préfère donc travailler sur trépied.

Malgré tout, j’ai essayé de photographier sans et je dois avouer que la stabilisation optique marche très bien et permet d’obtenir des photos nettes, même avec des vitesses relativement lentes.

Couplée avec la stabilisation du capteur d’un Nikon Z6 ou d’un Nikon Z9 sur 5 axes, on peut facilement faire des images nettes, mêmes lorsque les conditions de luminosité sont difficiles.

Par contre dès qu’on s’approche du rapport 1:1 pas de miracle et beaucoup de photos seront floues.

DSC1051 Photo animalière

Photo prise à main levée très tôt le matin, dans des conditions de lumière difficile

Utilisation de l'autofocus

Au niveau de l’autofocus, c’est pour moi le point faible de cet objectif, puisqu’il est assez lent, surtout lorsque l’on passe d’un plan éloigné à un plan proche.

L’autofocus accroche par contre très bien quand le sujet se trouve assez loin et est assez réactif, mais a beaucoup plus de mal lorsque l’on se rapproche très près, donc dans utilisation proxi/macro.

Malheureusement, c’est un problème qui est très fréquent sur les optiques macro et que l’on retrouve sur tous les objectifs du marché, voilà pourquoi je vous déconseille très souvent dans mes articles d’utiliser l’autofocus en macrophotographie.

Pour le focus-breathing, c’est la même chose, les optiques macro en ont toujours beaucoup et ce Nikkor Z 105mm n’échappe pas à la règle.

Ce n’est pas forcément le plus important en photographie mais en vidéo cela peut devenir très dérangeant.

Chapitre 03

La qualité des photos

Avant de démarrer, je tiens à rappeler que cet objectif m’a été envoyé en prêt par mon partenaire IPLN pendant une quinzaine de jours.

Je l’ai utilisé en parallèle sur un Nikon Z6, qui a un capteur plein format de 24 millions de pixels, mais surtout sur un Nikon Z9, qui est un plein format de 45 millions de pixels.

Alors est-ce que les photos sont de qualité ?

C'est ce que nous allons voir tout de suite !

DSC2807 Photo animalière

Le rendu du bokeh

Le nerf de la guerre en macrophotographie !

Heureusement, le rendu du bokeh de ce Nikon Z 105mm macro est tout simplement EXCELLENT.

La transition entre le flou et le net est très bien maîtrisée et le flou d'arrière-plan est particulièrement prononcé et très doux, surtout lorsque l'on utilise de grandes ouvertures.

DSC2698 Photo animalière

Mais cet effet de douceur va également être très prononcé à toutes les ouvertures, car même en fermant un peu le diaphraghme la végétation va encore s'effacer de manière naturelle.

C'est un style que j'aime beaucoup donner à mes images et cet objectif est tout simplement parfait dans ce domaine.

En contre-jour, le bokeh est également très bien maîtrisé et le rendu des couleurs très plaisant.

Mais ce que j'ai le plus aimé, c'est que, même en contre-jour, les images sont bien contrastées, ce qui est très difficile dans ce genre de situations où d'autres objectifs de moins bonne qualité vont donner des images très peu contrastées.

Mais dans ce domaine, ce Nikkor Z 105mm macro s'en sort encore haut la main et saura ravir les photographes aimant créer des effets en contre-jour.

DSC0131 Photo animalière
DSC0920 Photo animalière

La netteté des images

Niveau piqué des photographies, l'objectif excelle également, puisque vous pourrez produire des images très nettes, dès la pleine ouverture et même sur des sujets décentrés.

Monté sur un capteur de 45 millions de pixels comme le Nikon Z9, l'objectif révèle tout son potentiel et les photographies fourmillent de détails très fins.

Bref, c'est un vrai régal à regarder et retravaillezr ses images sur ordinateur.

Netteté-Nikkon-Z-105mm-macro
Netteté-Nikkor-Z-105mm-macro

Exemples de photos prises avec le Nikon Z 105mm macro F/2,8

Des images valant plus que des mots, voici une sélection de mes "meiilleures" photographies prises ces 15 derniers jours avec cet objectif, avec plein d'ambiances différentes et afin de vous montrer ce qu'il est possible d'obtenir avec.

Pour rappel, les photographies ont été principalement prises avec un Nikon Z9, capteur plein format de 45 millions de pixels et pour la très grande majorité sur trépied et en focus manuel.

Si vous aimeriez apprendre à faire ce genre d'images dès la prise de vue, vous pouvez vous inscrire à ma formation "L'art des photos pastel" ou un de mes stages de macrophotographie créative pour 2023.

NIKKOR Z MC 105mm f/2.8 VR S

Chapitre 04

Les inconvénients de l'objectif

Au final, difficile de trouver des défauts à cet objectif tant j'ai pris du plaisir à l'utiliser.

Je pourrais bien évidemment reparler de l’autofocus qui a du mal à faire le point dès qu’on se rapproche beaucoup du sujet, mais est-ce vraiment un défaut, quand on sait que tous les objectifs macro sur le marché ont du mal dans ce domaine ?

On pourrait aussi reprocher l’encombrement, car c’est vrai que l’objectif est très large, mais il se fait vite oublier avec son poids de seulement 630g.

Comparé à la concurrence, on pourrait aussi dire qu'il n'atteint "seulement" qu'un rapport de grandissement de x1, là où le Canon RF 100mm macro permet d'aller jusqu'au rapport x1,4.

Mais est-ce bien primordial et est-ce que cela justifie une différence de prix de 300€ entre les deux modèles ?

Sinon, à part ça, je le répète : c’est difficile de lui trouver des défauts.

On a une qualité d’image et une netteté incroyables, le bokeh est ultra doux, même en fermant un peu le diaphragme, l'objectif est très personnalisable et tout ça pour un prix plutôt correct comparé à la concurrence.

Avantages

  • La bague de mise au point excellente à utiliser
  • La qualité et la netteté d'image dès la pleine ouverture
  • Un bokeh très doux, avec des transitions net/flou très bien maîtrisées
  • Une stabilisation optique performante
  • La personnalisation importante de l'objectif

Inconvénients

  • L'objectif est assez large et imposant
  • L'autofocus est un peu lent et perfectible en utilisation proxi/macro (mais est-ce vraiment un défaut dans ce domaine ?)
mockup creativite

3 guides gratuits

Devenez (Enfin) créatif en photo

Découvrez dans ces guides 100% gratuits les techniques que j'ai utilisées pour remporter plusieurs concours photo au bout de seulement quelques mois de pratique.

Chapitre 05

Conclusion sur le Nikon Z 105mm macro F/2,8

Bref, pour moi cet objectif est une très belle réussite et devrait se trouver dans le sac de tout macrophotographe qui souhaite avoir une optique polyvalente et de qualité.

Nikon a réussi à sortir une optique très haut de gamme à un prix raisonnable, mais surtout à remplacer haut la main la version reflex qui était pourtant déjà excellente, donc chapeau !

Si vous avez aimé ce test et que cet objectif vous intéresse, n’oubliez pas de passer par mon partenaire IPLN pour le commander avec le code créateur "ADRIEN", ça m’aide énormément et surtout ça me permet de continuer à recevoir en prêt d’autres produits et donc de faire à nouveau ce genre de tests.

Bonnes photos.

Signature-Adrien-Coquelle

Donnez une note à cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (14 votes, moyenne : 4,50 / 5)
loading Photo animalièreLoading...

Pose-Nature-x-IPLN
NIKKOR Z MC 105mm f/2.8 VR S

NIKKOR Z MC 105mm F/2.8 VR S

Avec cet objectif, Nikon signe une des plus belles réussites du marché pour une focale dédiée à la macro. Netteté des images excellente, bague de mise au point très précise et beaucoup de douceur dans le bokeh sont au rendez-vous.

Ma note finale :

Rapport maximal

x1

Stabilisation

Oui

Tropicalisation

Oui

CompatiblitÉ TC

Non

Ouverture max

F/2,8

Ouverture min

F/32

Diamètre du filtre

63mm

Poids

630g

Prix

1 199€

Test-Nikon-Z-105mm-macro-F2,8

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur FACEBOOK !

Qui est l'auteur

Adrien Coquelle

Photographe animalier professionnel

Photographe animalier professionnel depuis 2016, je parcours la Savoie à la recherche d'ambiances particulières, pour immortaliser les animaux emblématiques des Alpes.

Je forme également tous les mois de nombreux photographes voulant progresser rapidement en photo animalière et de nature grâce à mes stages et formations.

  • Guides gratuits

  • Formations

  • Stages

  • Mon matériel

Mockup-Devenez-creatif-en-photographie

Devenez plus créatif en photographie

Découvrez dans ces guides 100% gratuits les techniques que j'ai utilisées pour remporter 2 concours photo au bout de seulement 6 mois de pratique

Mockup-Formation-Lightroom-gratuite

2h de formation Lightroom gratuites

Découvrez les bases du logiciel Lightroom et apprenez à sublimer rapidement vos photographies, même si vous partez de zéro

Mockup-6-presets-Lightroom-gratuits

6 presets Lightroom gratuits

Développez vos photographies beaucoup plus rapidement grâce à ce pack de 6 presets Lightroom gratuits et obtenez des effets créatifs

à votre tour...

Êtes-vous intéressé(e) par le Nikon Z 105mm macro ?

Répondez à cette question en commentaire et partagez votre expérience avec la communauté :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Apprenez la photo animalière sur youtube

Des dizaines de vidéos pour apprendre la photographie animalière et de nature à travers plusieurs thèmes :

>