13 conseils pour faire des photos nettes

par Adrien Coquelle
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"89b00":{"name":"Main Accent","parent":-1},"f4f63":{"name":"Accent Dark","parent":"89b00","lock":{"saturation":1}}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"89b00":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"f4f63":{"val":"rgb(28, 40, 49)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"l":0.15,"s":0.27}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"89b00":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45,"a":1}},"f4f63":{"val":"rgb(12, 17, 21)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"s":0.27,"l":0.06,"a":1}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Article précédent
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"89b00":{"name":"Main Accent","parent":-1},"f4f63":{"name":"Accent Dark","parent":"89b00","lock":{"saturation":1}}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"89b00":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"f4f63":{"val":"rgb(28, 40, 49)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"l":0.15,"s":0.27}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"89b00":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45,"a":1}},"f4f63":{"val":"rgb(12, 17, 21)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"s":0.27,"l":0.06,"a":1}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Article suivant

Vous trouvez que vos photos animalières manquent de netteté ? Vos images sont toujours légèrement floues quand vous zoomez, surtout sur les animaux de petite taille ? Obtenir des photos nettes est probablement le plus compliqué en photo nature.

Découvrez dans cet article 13 conseils qui vont vous permettre d'obtenir des images plus nettes.

Vous pensez que cet article pourrait intéresser un ami ?

Partagez-le sur FACEBOOK !

Chapitre 1

Comment bien se stabiliser

Conseil n° 1 : tenez bien votre appareil photo

Le manque de netteté en photographie est principalement provoqué par deux mouvements, qu'il va falloir compenser par la façon de tenir son appareil photo et par les réglages :

  • Le flou de bougé qui est provoqué par les mouvements du photographe 
  • Le flou de mouvement qui est provoqué par les mouvements du sujet

La compensation du flou de mouvement sera abordée dans le chapitre 2 de cet article.

Premièrement, pour compenser le flou de bougé, vous devez faire attention à la position de votre corps, pour éviter de trembler et de faire des mouvements trop brusques.

Si vous êtes par exemple crispé(e) ou fatigué(e), cela aura forcément un impact sur votre façon de bouger et de tenir votre appareil, donc suivez ces conseils pour essayer de vous stabiliser au maximum :

  • Les jambes doivent être légèrement écartées, afin de mieux répartir votre poids sur le sol
  • Les genoux doivent être légèrement fléchis pour pouvoir faire des mouvements amples et fluides
  • Respirez lentement et profondément, pour éviter de trop bouger au moment de déclencher
  • Si vous devez tourner l'appareil photo, tournez en priorité le haut du corps et non les bras, pour plus de fluidité
  • Adoptez des positions naturelles et stables
Position-du-photographe-614x900

Évitez donc de photographier sur la pointe des pieds, de vous tordre dans tous les sens ou dans des positions trop inconfortables à tenir.

Deuxièmement, la façon de porter votre matériel a également une incidence très importante.

Idéalement, vous devez réussir à créer trois points de contact entre vous et l'appareil photo pour obtenir une bonne stabilisation de l'appareil.

C'est le principe du trépied :

  • Le haut du viseur de l'appareil photo doit être bien plaqué sur l'arcade sourcilière, sans pour autant forcer la pression
  • La main gauche est bien à plat en dessous de l'objectif et le bras gauche doit être collé contre votre corps
  • La main droite tient fermement la poignée de l'appareil, sans être crispée et le bras droit doit être collé contre votre corps
Position-du-photographe_trépied-1-614x900
Position-du-photographe_trépied-614x900

Cette position est très facile à obtenir lorsque l'on photographie au format paysage mais est plus compliquée à tenir en format portrait.

En effet, la position du déclencheur sur les appareils photo fait que l'on a tendance à tourner naturellement le boîtier avec la poignée vers le haut, décollant complètement le bras droit du corps et provoquant ainsi énormément de tremblements, surtout si votre matériel est lourd.

Pour éviter ce problème, pensez à tourner l'appareil photo avec la poignée dirigée vers le bas, même si c'est moins confortable et non vers le haut ou bien investissez dans un grip qui permet d'avoir un deuxième bouton de déclenchement beaucoup mieux positionné.

Mauvaise-position-verticale-614x900
Bonne-position-verticale-614x900

Conseil n°2 : retirez le pare-soleil

Voilà un élément qui est très rarement cité lorsque l'on parle d'obtenir des photos nettes, pourtant son impact sur le piqué des images est très important.

L'utilisation du pare-soleil est double : il permet d'éviter les flares lorsque vous photographiez avec une source lumineuse en face de vous et permet également de protéger la lentille frontale des rayures et des chocs.

Cependant, sur certains objectifs, notamment sur les gros téléobjectifs spécialisés pour la photographie animalière, sa taille peut être vraiment très grande, augmentant ainsi énormément la prise au vent.

pare-soleil-sigma-150-600mm-614x900

Cette prise au vent, surtout si celui-ci est soutenu, va alors provoquer énormément de micro-tremblements sur l'objectif, imperceptibles à l'oeil, mais qui entraîneront inutilement encore plus de flou de bougé sur vos photographies.

Alors, si vous photographiez lors d'une journée particulièrement venteuse, n'hésitez pas à retirer le pare-soleil pour gagner en stabilité et vous devriez rapidement voir une différence.


Conseil n°3 : utilisez la stabilisation optique

Certains objectifs sont équipés d'une stabilisation optique, capable de réduire les tremblements.

Le principe est simple : un mécanisme à l'intérieur de l'objectif va compenser les mouvements du photographe en venant modifier la trajectoire de la lumière  et ainsi permettre d'obtenir une image plus stabilisée.

Par exemple, si vous faites un léger mouvement avec votre objectif vers la droite, la stabilisation optique va compenser ce mouvement en décalant légèrement l'image vers la gauche afin d'obtenir une photo plus nette.

Sigma-150-600-mm-Stabilisation-optique

Photos prises à main levée au Canon 100mm macro à 1/20s, avec et sans stabilisation optique

La stabilisation optique est particulièrement efficace lorsque l'on utilise des vitesses d'obturation assez lentes, car elle permet de diminuer énormément le flou de bougé, mais a ses limites et n'est pas non plus un remède miracle si vous tremblez trop.

Malheureusement, cette technologie a un coût qui peut quasiment faire doubler le prix d'un objectif entre la version non-stabilisée et la version stabilisée, comme c'est le cas pour le Canon 100mm macro F/2.8.


Conseil n°4 : utilisez un trépied

L'avantage d'un trépied est de pouvoir annuler complètement le flou de bougé, puisqu'il n'y a plus du tout mouvement de l'appareil photo.

Son utilisation est donc très fortement recommandée lorsque vous photographiez en condition de faible luminosité, là où la vitesse d'obturation ne sera pas suffisante pour compenser les mouvements de votre corps à main levée.

Trépied-photographie-animalière

Mais attention également au vent, puisque même sur trépied celui-ci peut venir faire trembler l'objectif, donc n'hésitez pas à retirer le pare-soleil si besoin et surtout à faire des gestes amples lorsque vous tournez l'objectif.

Si votre trépied manque malgré tout de stabilité, n'hésitez pas à le lester avec du poids en utilisant le crochet qui se trouve sous la plaque centrale.

Mais généralement, une fois sur trépied, vous n'aurez plus qu'à vous soucier d'obtenir une vitesse d'obuturation suffisament grande pour figer uniquement le mouvement du sujet et c'est ce que nous allons voir tout de suite.

Chapitre 2

Les bons réglages pour obtenir des photos nettes

Conseil n°5 : augmentez la vitesse d'obturation

S'il y a bien une seule règle à comprendre en photographie, c'est que plus votre vitesse d'obturation sera grande, plus vos photographies seront nettes.

En vérité, utiliser la plus grande vitesse possible devrait donc être votre obsession numéro 1 si vous souhaitez obtenir des images plus nettes.

Or, pour augmenter la vitesse d'obturation en photographie, il n'y a que deux possibilités : ouvrir plus grand le diaphragme ou augmenter la sensibilité ISO.

C'est le fameux triangle d'exposition que j'ai déjà abordé dans un autre article.

[article complémentaire]

 Découvrez dans cet article ce qu'est le triangle d'exposition en photographie et comment l'utiliser pour mieux régler votre appareil photo

Ouvrez plus grand le diaphragme

Plus le diaphragme sera ouvert, plus la lumière entrant dans l'objectif sera importante et donc plus vous pourrez utiliser une vitesse d'obturation rapide pour compenser ce gain de lumière.

Donc, si votre vitesse d'obturation n'est pas suffisante pour figer le mouvement, n'hésitez pas à ouvrir encore plus votre diaphragme si vous en avez la possibilité.

Attention cependant, car le fait d'ouvrir plus grand le diaphragme va avoir comme conséquence de provoquer deux effets secondaires qui vont, si ils sont mals maîtrisés, diminuer la netteté de vos photos et c'est que nous allons voir dans le conseil numéro 7.

Papillon couleurs pastels

Nikon D500 + Sigma 150mm macro - F/4, 1/100s, ISO 800.

Photo prise sur trépied, à 6h du matin quand la lumière était très faible. La grande ouverture m'a permis d'obtenir juste ce qu'il faut de vitesse pour compenser le léger mouvement du support provoqué par le vent, tout en conservant une sensibilité ISO assez faible.

Utilisez une sensibilité ISO plus haute

La sensibilité ISO permet de rendre le capteur plus sensible à la lumière : plus les ISO seront élevés, plus la photo sera exposée et donc plus on pourra augmenter la vitesse d'obturation pour compenser ce gain.

L'avantage de la sensibilité ISO, c'est que les valeurs disponibles sont beaucoup plus nombreuses que celles de l'ouverture du diaphragme, qui sont limitées par l'ouverture maximale de votre objectif.

Souris

Nikon D500 + Sigma 150mm macro - F/3,5, 1/400s, ISO 1 000

Une grande sensibilité ISO m'a permis d'obtenir une vitesse d'obturation suffisante pour éviter tout flou, alors que les conditions de lumière étaient difficiles dans ce sous-bois.

Le gain possible de vitesse est donc indirectement beaucoup plus important qu'avec l'ouverture du diaphragme.

Attention encore une fois, car le fait d'augmenter la sensibilité ISO va avoir un impact très important sur la netteté de la photographie, comme nous allons le voir tout de suite.


Conseil n°6 : diminuez la sensibilité iso

Augmenter la sensibilité ISO est un très bon moyen pour augmenter la vitesse d'obturation et donc obtenir des photos nettes, mais à partir d'un certain point, cela va avoir l'effet contraire.

En effet, plus vous allez augmenter votre sensibilité ISO, plus vous allez dégrader l'image et faire apparaître du bruit numérique sur votre cliché.

Or, cette dégradation se fait au détriment de la netteté et, pour une même situation, une photo sera beaucoup plus nette à 100 ISO qu'à 3 200 ISO (si le sujet est fixe ou très peu mobile).

Le problème, c'est que beaucoup de photographies que je vois passer sur les réseaux sociaux sont souvent faites à des sensibilités ISO inutilement trop élevées par rapport à la situation, soit par erreur ou par mauvais choix de réglages (c'est souvent le cas quand on utilise le mode automatique).

Voici un exemple très concret pour vous expliquer ce problème.

Pipit-avant-reduction-scaled

Nikon D500 + Sigma 150-600mm à 600mm - F/7.1, 1/2500s, ISO 5 000

Sur cette photographie de pipit sponcielle, je ne m'étais pas rendu compte que ma sensibilité était restée à 5 000 ISO à la suite d'une autre sortie photo, du coup ma photographie ressort très bruitée et donc, forcément, pas très nette.

Or, au moment de la prise de vue, l'oiseau était quasiment immobile : la vitesse de 1/2500s était donc inutilement trop élevée par rapport à la situation et au sujet.

En repassant sur une valeur ISO plus basse, par exemple à ISO 640, j'aurais pu obtenir une vitesse d'obturation aux alentours de 1/800s, très largement suffisante pour figer parfaitement le sujet et ainsi obtenir une image beaucoup moins bruitée et donc beaucoup plus nette.


Conseil n°7 : Diminuez l'ouverture du diaphragme

C'est un peu contradictoire par rapport à ce que nous avons vu dans le conseil numéro 5, pourtant le fait de fermer un peu le diaphragme permet, dans certaines situations, d'augmenter la netteté des photographies pour deux raisons :

  • Le gain de profondeur de champ
  • Le gain de piqué

Gagnez de précieux millimètres de profondeur de champ

Plus vous allez ouvrir le diaphragme, plus la profondeur de champ sera petite.

Et en photographie animalière ou en macrophotographie, cela peut rapidement poser problème, car la profondeur de champ est souvent très petite, ce qui est très difficile à gérer.

En effet, la moindre erreur au niveau de la mise au point provoquera un décalage de celle-ci, rendant votre sujet légèrement flou à l'endroit où il aurait dû être parfaitement net.

Photo-de-chaton-900x614

Nikon D500 + Sigma 150-600mm à 600mm - F/6.3, 1/30s, ISO 800

Sur cet exemple, on peut voir que la mise au point a malheureusement été faite sur le front du chaton et non sur les yeux et, à cause de ma grande ouverture (f/6.3), ceux-ci se retrouvent légèrement en dehors de la profondeur de champ.

Le décalage est très léger, mais suffisant pour donner cette sensation désagréable de voile flou au dessus des yeux.

Vous pouvez d'ailleurs voir la différence flagrantre avec la version corrigée en développement photo qui se trouve dans le chapitre 4 de cet article.

Une ouverture plus petite, comme par exemple f/8, m'aurait donc permis d'augmenter la profondeur de champ et donc d'inclure dedans les yeux, même avec la mise au point faite sur le front.

La perte de piqué

En plus d'augmenter la profondeur de champ et donc de faciliter les choses, le fait de diminuer l'ouverture du diaphragme permet également d'augmenter le piqué des images.

En effet, la construction des objectifs photos et les lois de l'optique font que, pour une même situation, une photographie sera plus piquée lorsque l'on ferme légèrement le diaphragme que lorsque il est grand ouvert.

C'est ce qu'on appelle l'ouverture optimale d'un objectif et, généralement, celle-ci s'obtient en fermant de deux crans le diaphragme.

Par exemple, sur mon Sigma 150-600mm f/5-6.3, l'ouverture optimale à 600mm se trouve donc à f/8 et c'est, théoriquement, à cette valeur que je peux obtenir la netteté maximale que mon objectif est capable de produire.


Conseil n°8 : recentrez le sujet pour faire des photos nettes

Tous les objectifs ne sont pas égaux en terme de qualité optique et même pour un seul objectif, le niveau de netteté ne sera pas homogène sur l'ensemble de l'image.

De manière générale, plus vous allez vous écarter du centre de l'image, moins la netteté de la photographie sera bonne.

Voici un exemple pour comprendre ce phénomène optique (à noter que les zones présentées ici ne servent que pour illustrer mes propos et peuvent varier selon les objectifs)

La zone orange représente les parties de l'image ou la perte de netteté va commencer à se faire ressentir, tandis que les bords rouges sont les zones où la netteté va devenir très mauvaise.

Effet-de-louverture-sur-la-netteté-768x524
Effet-de-louverture-sur-la-netteté-2-768x524

En recentrant le sujet vers le milieu de la photographie, vous vous assurez donc de replacer celui-ci dans la partie verte, où la netteté de votre objectif est optimale : à mêmes réglages, la mésange sera légèrement plus nette sur la photo de droite que sur la photo de gauche.

Cette perte de netteté sur les bords de l'image est présente sur tous les objectifs du marché, mais les cailloux haut de gamme permettent d'obtenir des photographies d'excellente qualité quasiment sur l'ensemble de l'image, mais cela se paie cher.

L'autre problème de cette technique est de limiter les possibilités créatives en terme de composition, puisque généralement les photographies avec des sujets centrés ont moins d'impact visuel.

Donc à vous de voir si le décentrage vaut le coup de perdre de la netteté ou non.

Chapitre 3

Comment bien faire la mise au point

Conseil n°9 : utilisez les bons collimateurs

Les collimateurs sont les petits rectangles que vous voyez dans le viseur, lorsque vous prenez une photo.

Ce sont la représentation visuelle des capteurs que l'appareil photo utilise pour déterminer où doit être faite la mise au point : placez le sujet sous un collimateur et l'appareil photo fera la MAP dessus.

Plusieurs zones, qui peuvent varier selon le modèle de votre appareil photo, existent pour pouvoir laisser la possibilité à l'appareil d'utiliser un ou plusieurs collimateurs en même temps.

collimateurs_nikon_groupes


En séléctionnant une zone restreinte ou, encore mieux, un seul collimateur, vous allez gagner en précision, puisque vous allez pouvoir venir faire la mise au point sur un endroit très précis du sujet.

Sur des sujets peu mobiles, je vous conseille d'ailleurs fortement de n'utiliser qu'un seul collimateur, car c'est de très loin la meilleure façon d'obtenir une netteté parfaite sur les yeux de l'animal.

Colimateur-1536x1024

Conseil n°10 : utilisez le focus continu

Pour faire la mise au point, l'appareil photo dispose de plusieurs modes de calcul :

  • Le focus fixe : la mise au point se fait une seule fois  et reste verrouillée tant que vous restez appuyé à mi-course sur le déclencheur.
  • Le focus continu : tant que vous appuyez à mi-course sur le déclencheur, l’appareil n’arrête jamais de calculer et la MAP se fait en continu.
  • AF-A/AI Focus : c’est un mixte des deux modesPar défaut si rien ne bouge l’appareil verrouille la MAP à mi-course. Lorsqu’il détecte un mouvement il passe en autofocus continu.

J'utilise pour ma part à 100% le focus continu, même sur des sujets immobiles.

Pourquoi ?

Car lorsque l'on fait de la photographie animalière ou de la macrophotographie, on est confronté à deux problèmes incontrôlables, que le focus fixe n'est pas capable de gérer :

  • Les mouvements aléatoire du sujet
  • Les mouvements aléatoires de l'appareil photo
  • AF-A/AI Focus : c’est un mixte des deux modesPar défaut si rien ne bouge l’appareil verrouille la MAP à mi-course. Lorsqu’il détecte un mouvement il passe en autofocus continu.
Bergeronette grise
Demi-deuil

Les mouvements aléatoires du sujet

Cela peut être un oiseau qui tourne légèrement la tête au moment de déclencher ou un léger coup de vent qui vient déplacer le brin d'herbe sur lequel était posé un magnifique papillon.

Dans tous les cas, le moindre petit mouvement du sujet peut le faire sortir de la profondeur de champ et créer des décalages de mise au point, surtout lorsque l'on utilise comme moi des grandes ouvertures.

Utiliser le focus continu en permanence, même sur des sujets qui semblent peu mobiles, me permet donc de m'assurer au maximum que ma mise au point est faite exactement à l'endroit où je veux et à surtout à n'importe quel moment.

[article complémentaire]

 Découvrez dans cet article de nombreux conseils et astuces pour mieux faire la mise au point et obtenir des photos nettes

Miniature_Mise au point

Les mouvements aléatoires de l'appareil photo

Nous avons vu dans le chapitre 1 que travailler à main levée provoquait beaucoup de mouvements de l'appareil photo.

Malheureusement, certains sont complètement incontrôlables malgré tous les efforts du monde.

En effet, même si j'essaie toujours de me stabiliser au maximum, la moindre respiraton ou la moindre petite rotation, pour recomposer mon image par exemple, peut entraîner un léger décalage de la mise au point.

C'est d'ailleurs ce qui s'est passé sur la photographie du chaton vue précédemment.

Marguerite au soleil

Nikon D500 + Sigma 150mm macro - F/5.6, 1/30s, ISO 800

Même si le sujet était immobile, j'ai utilisé ici la mise au point en continu en plaçant mon collimateur sur le centre de la fleur, afin de compenser le léger mouvement provoqué par le vent

Pour toutes ces raisons, je préfère donc utiliser en permanence le focus continu, même sur des sujets immobiles.

Cette façon de faire a le désavantage de vider plus rapidement la batterie, mais me permet d'augmenter énormément le pourcentage de photos nettes par rapport à l'utilisation du focus fixe.


Conseil n°11 : utilisez le mode live-view

Bien que les viseurs des appareils photos soient de plus en plus confortables à utiliser, il faut bien avouer que l'image projetée à l'intérieur est assez petite, rendant la mise au point parfois difficile à faire, surtout sur de petits sujets.

Alors si votre sujet est parfaitement fixe ou très peu mobile, pourquoi ne pas en profiter pour utiliser le mode live-view pour faire la mise au point en manuel, directement sur l'écran arrière de l'appareil ?

En effet, avec la possibilité de zoomer énormément dans l'image via la loupe, il est maintenant possible de venir faire la mise au point parfaitement sur le sujet.

live-view-2
live-view

C'est une technique que j'aime particulièrement utiliser en macrophotographie ou en photo animalière sur des sujets qui sont petits et assez loin, car elle permet de peaufiner la MAP au millimètre près et donc d'être plus précis que l'autofocus.

Attention cependant, car l'utilisation d'un trépied sera alors indispensable, car le moindre mouvement de votre part faussera totalement la mise au point manuelle.


Conseil n°12 : déclenchez en rafales

Nous avons déjà vu dans cet article que de nombreux éléments peuvent influencer de manière conséquente la netteté des photographies.

Pensez-vous être capable de gérer en temps réel tous ces nombreux facteurs à un instant T très précis ?

Bien sûr que non, c'est impossible !

Moineau

Nikon D500 + Sigma 150-600mm - F/6.3, 1/125s, ISO 100

Ce moment n'a duré que quelques secondes et sans un déclenchement en rafales je n'aurais jamais pu obtenir cette photo, qui est la seule de nette sur une série de 9 images.

La photographie animalière est ainsi faite et beaucoup de choses sont malheureusement indépendantes de notre volonté et vont faire que, de manière inexplicable, l'image va manquer de netteté. 

Déclencher en rafales est donc un bon moyen de minimiser ces risques, puisque, plus vous allez multiplier les photographies, plus vous allez augmenter vos chances d'obtenir dans le lot une photographie parfaitement nette.

Chapitre 4

Le développement photo

Conseil n°13 : développez vos photographies

Vous aurez beau appliquer tous les meilleurs conseils du monde, parfois les résultats ne seront pas au rendez-vous, c'est comme ça et il faut savoir l'accepter.

Mais faut-il pour autant jeter à la poubelle toutes les photographies qui manquent de netteté ?

Bien sûr que non !

Le développement photo est un outil extraordinaire et grâce à différentes techniques et astuces, il est possible d'augmenter drastiquement la netteté des photographies et même de rattraper certains problèmes de prise de vue, comme les décalages de mise au point et les flous de bougé.

C'est notamment tout ce que je vous apprends à faire dans ma formation "Augmentez la netteté sur Photoshop", à travers plus de 4h de cours en vidéo spécialement dédiés à la photographie animalière et de nature.

Voici quelques exemples de ce qu'il est possible d'obtenir.

[formation complémentaire]

Découvrez dans cette formation comment augmenter énormément la netteté de vos photos, sans sacrifier la qualité de vos images et sans rajouter de bruit

Mockup_Augmentez-la-netteté

Augmentez drastiquement la netteté de vos photos

Nous en reparlerons dans un prochain article, mais en vérité, au delà de tous les conseils présentés ici, le niveau de netteté va également beaucoup dépendre de la qualité optique de votre objectif.

C'est une dure réalité, mais si vous espérez obtenir le même niveau de détails et de piqué qu'un 600mm f/4 avec votre Sigma/Tamron 150-600mm ou un un 70-300mm, vous risquez de remplir de très nombreuses cartes mémoires avant d'obtenir un résultat convainquant...

Heureusement, pour les simples passionnés de photographie ne souhaitant pas se ruiner dans un objectif à 10 000€, il est tout à fait possible d'augmenter énormément la netteté des photos en post-traitement et ainsi compenser cet écart.

martin avant 1 scaled Photo animalière martin après 1 scaled Photo animalière

Vous n'arrivez pas à comprendre comment d'autres photographes ayant exactement le même matériel que vous obtiennent des photos aussi nettes ?

Le développement photo est probablement la réponse à votre question !

Corrigez les décalages de mise au point

Nous l'avons vu dans cet article, obtenir de légers décalages de mise au point est très fréquent en photographie animalière, surtout si vous utilisez de très longues focales et une grande ouverture.

Fermer le diaphragme est donc une bonne solution pour augmenter la profondeur de champ.

Néanmoins, les grandes ouvertures ont de nombreux avantages dont je ne peux personnellement pas me passer, c'est pourquoi je travaille quasiment tout le temps à pleine ouverture :

  • Elles permettent d'augmenter la vitesse d'obturation (et donc d'augmenter la netteté)
  • Elles permettent de créer des arrières-plans biens unis et particulièrement esthétiques.

Alors si, vous aussi, vous souhaitez conserver ces grandes ouvertures et pouvoir obtenir des photos bien nettes, le développement photo est encore une excellente solution, car il permet de corriger si besoin certains problèmes de décalage de mise au point.

Photo de chaton chaton après 2 scaled Photo animalière

Diminuez le flou de bougé

Qu'on le veuille ou non, souvent, en photographie animalière, nous devons faire face à des conditions de lumière très mauvaises, comme dans les sous-bois ou tard le soir, quand la luminosité est très faible.

Dans ces situations, malgré une bonne stabilisation et des réglages optimisés, il est tout simplement très difficile, voir impossible, d'obtenir des photographies parfaitement nettes à main levée et un flou de bougé viendra gâcher les images.

Heureusement, certaines techniques de post-production permettent également de diminuer le flou de bougé et donc de sauver de nombreuses photographies de la poubelle.

bouquetin avant Photo animalière bouquetin après Photo animalière

Découvrez la nouvelle formation

Augmentez la netté de vos photos dans photoshop

Augmentez le piqué de vos photographies, sans investir dans du matériel haut de gamme

  • Augmentez la netteté de vos photographies, sans sacrifier la qualité et sans rajouter de bruit numérique
  • Corrigez les décalages de mise au point et sauvez de nombreuses photos de la poubelle
  • Obtenez des résultats naturels et subtils, adaptés à chaque photographie

conclusion de l'article

13 conseil pour obtenir des photos nettes

J'espère que vous avez aimé cet article et qu'il vous aura permis de découvrir de nouvelles techniques et astuces pour obtenir des photos plus nettes.

Comme vous pouvez le constater, le gain de netteté est tout à fait possible si on prend la peine de peaufiner ses réglages en fonction de la situation et d'adopter de bonnes habitudes de prise de vue.

Commentaire-FB-Pose-Nature

Si malgré tous ces conseils vous avez du mal à obtenir des photos nettes, pensez au développement photo qui permet à moindre coût de sauver beaucoup de situations compliquées.

Vous trouverez dans ma formation "Augmentez la netteté sur Photoshop"  toutes les techniques et astuces que j'utilise pour sublimer mes photographies.


à votre tour...

N'hésitez pas à partager votre expérience sur la gestion de la netteté en photographie et à répondre en commentaire à ces questions :

  • Connaissiez-vous les techniques présentées dans cet article ?
  • Laquelle allez-vous tester en premier ?
  • Allez-vous essayer d'augmenter la netteté de vos photos en retouche ?
  • Connaissez-vous d'autres techniques pour augmenter la netteté des photos ?

Et si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager avec vos amis sur les réseaux sociaux, cela prend 2 secondes et me permet de continuer à créer du contenu de qualité.

Bonnes photos à vous !

Signature Adrien C
  • A propos

  • Formations

  • contact

Adrien Coquelle

Adrien coquelle

Photographe animalier

Au bout de seulement quelques mois de pratique, et après avoir lu tout ce qui est possible de lire sur le sujet, je remporte deux concours  de photo animalières grâce à une photo de héron : le Festiphoto de Rambouillet et l’Île du Beurre.

Aujourd’hui, je mets mon expérience à la disposition de mes lecteurs et aide quotidiennement des centaines de photographes débutants voulant progresser rapidement et se faire plaisir en photographie animalière et de nature.

Donnez une note à cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (23 votes, moyenne : 4,65 / 5)
loading Photo animalièreLoading...

Les articles similaires :

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur FACEBOOK !

  • Bonjour Adrien,
    Merci pour ces précieux conseils très pertinents. On pourrait ajouter à ceux-ci l’usage d’un télécommande qui assure une stabilité accrue de l’appareil.

  • Merci pour cet article. Je pratique la photo depuis de nombreuses années et sont presentés ici des solutions auxquelles je n’avaient pas pensé. Reste à penser à les appliquer 🙂

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    apprenez la photo animalière sur youtube

    Des dizaines de vidéos pour apprendre la photographie animalière et de nature à travers plusieurs playlists :

    __CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
    Progressez en photographie animalière
    __CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
    Apprendre à utiliser Lightroom Classic
    __CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
    Apprendre à utiliser Photoshop Classic
    __CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
    Le matériel du photographe animalier
    __CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(255, 255, 255)","hsl":{"h":210,"s":0.01,"l":0.99}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
    Rejoindre les 5 565 abonnés
    >
    193 Partages
    Partagez193
    Tweetez
    Enregistrer