Michel d’Oultremont : Interview, Hokkaido et conseils photo

“Au naturel” est une série d’interviews de photographes confirmés et reconnus. C’est aussi l’occasion de découvrir des pratiques, des univers et des personnalités incroyables. Dans ces entretiens, les photographes nous parlent avec passion de leur démarche, sans artifices, ni non-dits : au naturel. Aujourd’hui, j’ai le très grand plaisir de vous faire découvrir Michel d'Oultremont, un jeune photographe belge internationalement réputé.

Interview Michel d'Oultremont

interview de michel d'oultremont

La sortie du livre Hokkaido

Adrien Coquelle

Bonjour, Michel, et merci d’avoir accepté cette interview. Je t’ai contacté pour parler de ton nouveau livre photo « Hokkaido », actuellement en prévente et qui sortira officiellement en septembre 2019. Comment est né ce projet et qu’est-ce qui t’a donné l’envie de le faire?

Michel d'Oultremont

Salut !


Hokkaido ou du moins l’idée d’aller sur cette Île du nord du Japon est née l’été dernier.

J’en ai parlé à un ami présentateur et réalisateur d’une émission belge sur la nature qui a tout de suite été emballé par l’idée. Nous avons privilégié l’hiver.

Il est resté une dizaine de jours avec moi et puis il est rentré en Belgique, me laissant alors seul pour une vingtaine de jours : le bonheur intégral !

L’idée du livre a commencé à émerger sur place, en faisant les photos.

Michel d'Oultremont - Hokkaido

Comment naît un projet de livre photo

Lorsque tu te lances dans ce genre de projet, as-tu une idée de départ, un fil conducteur du résultat que tu veux obtenir, des espèces que tu souhaites photographier, ou bien laisses-tu de la place à l’improvisation et au hasard des rencontres?

J’ai quelques idées avant de partir, mais la majorité du temps je me laisse guider par les rencontres sur place.

Je suis souvent au « feeling » et je suis un peu mon instinct.

Cela fonctionne en général bien, même si quelques espèces mythiques étaient au programme comme la grue du Japon ou encore les cygnes chanteurs.

Michel d'Oultremont - Hokkaido

Michel d'Oultremont - Tous droits réservés

Après avoir consacré entièrement un livre au parc de Yellowstone aux États-Unis, voilà que tu décides de te diriger vers le Japon : pourquoi ce choix? Est-ce que ce pays a une signification particulière pour toi?

C’est un lieu mythique, très neigeux en hiver.

J’adore ces ambiances de froids et de neiges. En plus la faune qui y vit est vraiment splendide et d’un esthétisme à couper le souffle.

Bref tout ce que j’aime, c’était du coup une évidence.

[INFO COMPLÉMENTAIRE]

Comment faire l'effet High-Key

Obtenez en quelques clics des photographies lumineuses et épurées grâce à l'effet High-Key, à découvrir dans le pack de 50 presets Lightroom

Effet-high-Key

Tu as fait le choix de l’auto-édition totale pour ce nouveau livre photo. Est-ce que c’est un choix qui t’est eu imposé pour des raisons budgétaires ou bien est-ce une volonté de ta part de vouloir tout gérer de A à Z?

C’est bien entendu une volonté de tout vouloir gérer de A à Z.

Je suis déjà passé par une maison d’édition il y a quelques années et je n’en garde pas un excellent souvenir.

Ici le choix du papier, du format, des images est essentiel pour que j’aime ce nouveau livre. Il sera exactement comme je veux qu’il soit et cela est d’une grande nécessité pour moi.

Et puis, c’est une belle aventure, l’auto-édition.

Aigle - Oultremont

Michel d'Oultremont - Tous droits réservés

Tu proposes également à l’occasion de la sortie de ton livre Hokkaido, un jeu concours pour gagner une journée d’accompagnement photo avec toi. Peux-tu nous en dire plus? Comment se déroulera cette journée?

Je donne en effet l’occasion de remporter une journée en ma compagnie en Ardenne belge.

Elle se déroule du levé du soleil au coucher du soleil dans l’espoir de voir des animaux sauvages comme le renard, le cerf ou encore le chat forestier…

Pour tenter sa chance, il suffit juste d’avoir précommandé le livre Hokkaido et de partager le post du concours que l’on trouve sur ma page Facebook.

Interview Michel d'Oultremont

Michel d'Oultremont - Tous droits réservés

Michel d'Oultremont - Hokkaido

Michel d'Oultremont - Tous droits réservés

La vie de photographe animalier professionnel

Tu t’es fait connaître du monde de la photographie animalière très jeune, puisque tu as remporté tes premiers concours très tôt : peux-tu nous parler de ton parcours photo et comment un jeune homme de 17-18 ans peut préférer passer des jours entiers, seul dans la nature, plutôt que de faire la fête avec ses amis?

Je pense sincèrement que je suis un grand chanceux.

En effet, j’ai la chance que mes images aient rapidement plus dans différents concours, ce qui a été une véritable motivation.

Je passais et passe encore aujourd’hui la majorité de mon temps sur le terrain. C’est un besoin vital, mais malgré tout, j’ai quand même trouvé un peu de temps pour faire la fête.

Ma passion était incroyablement dévorante ce qui m’a d’ailleurs posé quelques soucis en secondaire (l’équivalent du lycée en France)., puisqu'un certain martin-pêcheur a décidé de se mettre en travers de ma route, ce qui m’a empêché d’étudier pour mes examens de fin d’années…

Tu en parles d’ailleurs dans ta vidé« The Wait», en disant que lorsque tu passes plusieurs jours, voire semaines en affût sans rien voir, tu te demandes parfois ce que tu fais là et si tout cela a un sens : qu’est-ce qui te pousse à continuer malgré tout?

Je pense que c’est l’espoir de voir quelque chose.

Je suis assez optimiste et essaye toujours de voir les choses du bon côté. Il est vrai que parfois j’abandonne et fais de petites pauses avant de m’y remettre à fond !

Ce qui est magique avec la nature : c’est que l’on sait qu’on a un rendez-vous avec la faune sauvage qui nous attend. On en sait juste pas le lieu et la date du rendez-vous.

Alors il faut aller sur le terrain encore et encore pour rencontrer ces animaux si fantastiques.

Michel d'Oultremont

Michel d'Oultremont - Tous droits réservés

Les futurs projets de Michel d'oultremont

En parlant de vidéo, je suis particulièrement impressionné par la qualité technique et artistique de tes différents reportages : est-ce que tu les réalises toi-même et est-ce que cela fait partie de tes projets d’en produire plus?

Réaliser des reportages vidéo n’est pas chose facile, car cela demande beaucoup de temps et de finances.

Mais oui, je commence à travailler sur un nouveau projet de vidéo.

Hokkaido sort officiellement en septembre 2019. As-tu déjà une idée de ton prochain livre ou est-ce trop tôt?

Cela est bien trop tôt !

J’avoue ne pas avoir du tout planifié Hokkaido et je pensais que mon prochain livre sortirait dans 2 ou 3 ans !

Et pourtant, les images de ce nouveau livre m’ont émue et j’ai eu une furieuse envie de vous les partager au travers de ces pages.

Portrait Michel d'Oultremont

Quelques conseils photo

Pour finir cette interview, quel conseil donnerais-tu à un photographe amateur souhaitant passer le cap de la « photographie naturaliste » à la photo « créative » : quel est le secret du style « Michel d’Oultremont » ?

Je ne sais pas s’il y a vraiment de secret. L’instinct est la meilleure des manières de faire.

Essayer de se faire plaisir, ne pas trop écouter les conseils et être exigeant avec ses images.

Sans oublier de faire très attention au dérangement de la faune, ce qui est vraiment très important à mes yeux : ne pas faire de bêtises pour une photo parce que ça n’en vaut vraiment pas la peine.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

L'éthique du photographe : STOP, ne shootez pas comme ca !!

Découvrez dans cet article une vision saine et raisonnée de la pratique de la photographie animalière.

Miniature - Ethique du photographe

Conclusion sur l'interview de michel d'oultremont

Merci beaucoup à Michel d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions.

J'espère que vous avez apprécié cette interview, que vous connaissiez déjà ou non le travail de Michel.

N'hésitez pas à proposer en commentaire de cet article des noms de photographes que vous aimeriez-voir interviewé sur Pose Nature et de voter pour votre photographie préférée de Michel !

Votez pour cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...

Ce qui est magique avec la nature : c’est que l’on sait qu’on a un rendez-vous avec la faune sauvage qui nous attend. On en sait juste pas le lieu et la date du rendez-vous.

- Michel d'Oultremont


Interview Michel d'Oultremont

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

À VOTRE TOUR :

Quels autres photographes aimeriez-vous voir interviewé sur Pose Nature ? Proposez vos noms en commentaire et je les contacterai !

leaving-comments-social-networks_1325-447

  • Un belle rencontre photographique merci pour ce partage 🙂

  • Marc dit :

    Quelques idées: Pour rester en Belgique: Philippe Moës ou Camille Meunier (Kamille CM)

  • >
    42 Partages
    Partagez42
    Enregistrer
    Tweetez