Les lignes directrices : comment mieux composer en photographie

La composition en photographie ou l’art de placer les bons éléments au bon endroit sur son image… Un mystère pour beaucoup, la clé d’une photo réussie pour certains. Dans cet article consacré aux lignes directrices, je vais vous montrer comment celles-ci vont vous permettre d’augmenter rapidement et efficacement la qualité visuelle de votre image.

Grâce aux lignes directrices, vous pourrez également sortir de la classique “règle des tiers” et ainsi obtenir des photos plus créatives, mieux composées.

Tour d’horizon des diverses possibilités.


Les lignes directrices : comment guider le regard

La principale force des lignes directrices est indéniablement la possibilité de guider efficacement et rapidement le regard du spectateur, là où l’on souhaite l’amener.

L’œil humain va en effet naturellement et inconsciemment rechercher des lignes auxquelles s’accrocher en parcourant l’image, afin de trouver un sens de lecture et comprendre ce qu’il a devant lui.

Les lignes directrices ont également un autre pouvoir : celui de suggérer la perspective et donner une sensation de “volume”.

La photographie est en effet une image en 2D, mais les lignes directrices vont permettre de recréer la troisième dimension qui lui manque : la profondeur !

Lignes directrices

comment suggérer la perspective

Regardez la photo de montagne juste au dessus. Les différentes lignes directrices convergent toutes vers un même point, donnant une vrai sensation de perspective et de profondeur à l’image.

On comprend en effet facilement, du premier coup d’oeil, qu’il y a ici un premier plan (le lac enneigé) et un arrière-plan (la montagne dans l’ombre au centre de l’image).

Attiré vers ce point central, notre œil n’a qu’une solution pour en sortir, à savoir se diriger vers l’élément qui se trouve le plus près : le soleil, qui au passage exploite la fameuse règle des tiers (rien n’empêche de cumuler plusieurs règles…)

Profitez donc des éléments autour de vous, pour suggérer un chemin et diriger ainsi le regard du spectateur vers ce qui compte réellement dans votre photo : le sujet principal !

Une chaîne de montagnes, une tige de roseau, un élément en arrière-plan, l’horizon…  Seule votre imagination est ici votre limite !

photographie de coccinnelle
Photographie d'ascalaphe

les lignes verticales

Les lignes verticales sont extrêmement efficaces pour donner une sensation de solidité et de force à votre sujet.

Sur la photo d’agrion qui se trouve juste au dessus, l’animal se retrouve complètement ancré dans le format, ce qui donne l’impression que même une bourrasque de vent ne pourrait pas le déstabiliser.

Une ligne verticale bien droite va également couper en deux parties votre image.

C'est donc l’occasion idéale de profiter de l’effet de symétrie  et ainsi obtenir une photo beaucoup plus équilibrée.

Lignes directrices

les lignes horizontales

Très utiles en photographie de paysage, ces lignes directrices permettent d’obtenir un effet de tranquillité et de stabilité indéniables.

Attention cependant : veillez à avoir des lignes horizontales le plus… horizontales possibles ! Sinon une sensation désagréable de déséquilibre se dégagera de votre photo (et cela se verra tout de suite, donnant l’impression que vous avez négligé votre composition)

Afin d’obtenir des photos parfaitement droites, n’hésitez pas à utiliser l’outil recadrage de votre logiciel de développement.

Sur Lightroom, par exemple, il existe un outil “règle” extrêmement pratique et qui permet de “tirer” directement l’horizon et ainsi de redresser parfaitement votre image.

Parc du Marquenterre vue d'ensemble
Parc du Marquenterre oiseaux

Les lignes diagonales

Les lignes diagonales sont mes préférées, car elles permettent d’ajouter un très grand dynamisme aux photos.

N’hésitez pas à les faire partir d’un coin de la photo pour traverser la totalité de l’image, afin d’obtenir des effets encore plus prononcés.

Votre papillon se trouve sur une belle tige ? Inclinez légèrement votre appareil et donnez à ce magnifique support des allures de rampe de lancement !

Photographie d'azuré
Macrophoto de libellule

utilisez les lignes pour apporter du minimalisme

S’il existe un domaine où les lignes directrices sont terriblement efficaces, c’est bien sur les photos minimalistes.

Ici, pas de chichis : on va uniquement à l’essentiel et seules quelques lignes viennent composer l’image.

Ces clichés ont un impact visuel fort, et le sujet n’est plus l’animal en lui-même, mais le motif créé par ces motifs, à la limite de la photo abstraite.

Lignes directrices horizontales

conclusion sur les lignes directrices

Travailler avec les lignes directrices n’est pas quelque chose d’inné et vous aurez au début du mal à y penser.

Mais je vous invite à vous pencher dessus (sans mauvais jeu de mot), car elles permettent très rapidement de rajouter du dynamisme et du sens à votre image.

Encore une fois, la pratique sera votre meilleure alliée.

Les premiers clichés seront bien évidemment en dessous de vos espérances, mais petit à petit vous prendrez l’habitude de réfléchir à ces nouveaux éléments qui composent votre image, jusqu’à les intégrer naturellement à vos clichés, sans même y penser.

Si vous avez du mal avec les réglages et les notions de base de la photographie, n’hésitez pas à lire mon guide offert : “5 astuces pour obtenir de meilleures photos

Votez pour cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne : 3,50 / 5)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

À VOTRE TOUR :

 Dîtes-nous en commentaire si vous connaissez d'autres astuces de composition de ce genre. Utilisez-vous celles qui sont citées dans l'article ?

leaving-comments-social-networks_1325-447

  • Karin dit :

    Toujours aussi simples, agréables à lire et complets tes articles. Merci à toi.

  • Marc Cimino dit :

    Hey Adrien,
    Un plaisir de te lire. Fameux talent de pédagogue. Merci
    Marc

  • michel dit :

    Encore un excellent article à voir avec plaisir !!!

  • xyz dit :

    la note de 1 étoile n’est que le résultat d’une maladresse, la main qui a glissé et oups !

  • >
    16 Partages
    Partagez16
    Enregistrer
    Tweetez