Quels sujets photographier en hiver ?

L'hiver est généralement une saison boudée par les photographes de nature et plus particulièrement des macrophotographes. Pourtant, photographier en hiver offre de très nombreuses possibilités créatives et fait partie de mes saisons préférées. Dans cet article, je vous propose de ressortir le matériel du placard et de découvrir plusieurs idées de sujets à photographier.


Quels sujets photographier en hiver ?

L'eau dans tous ses états

L'eau fait partie des sujets les plus photographiés en photographie de nature et ce n'est pas pour rien !

Quelle soit sous forme liquide, de neige, de givre ou de glace, les possitibilités sont infinies en hiver et permettent d'obtenir des clichés qui sortent de l'ordinaire.

Un exercice très intéréssant à faire et très accessible est de photographier les stalactites.

Lors d'une journée ensoleillée, les rayons du soleil viendront transpercer cette matière transparante, l'occasion de tester différents angles de vue et d'apprendre à gérer vos réglages.

En effet, la difficulté ici sera de trouver le bon triangle d'exposition pour ne pas brûler les éclats de lumière, sans pour autant sous-exposer les parties les plus sombres.

Photographier en hiver
Stalactite

N'hésitez pas à sortir tôt le matin, pour profiter du givre encore présent sur la végétation.

Avec un peu de pratique, il est même possible d'aller beaucoup plus loin et de photographier également les flocons de neige, qui sont particulièrement esthétiques grâce à leur forme très géométrique.

Pour réussir à faire ce genre de clichés, il est cependant nécéssaire d'avoir un objectif macro capable d'atteindre le rapport de 1:1, car avec un objectif standard vous serez incapable de vous rapprocher suffisament près du flocon, à cause de la distance minimale de mise au point trop grande.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

Canon 100mm Macro L : le test complet

Découvrez dans cet article mon test complet du Canon 100mm Macro L, un objectif parfait pour débuter en macrophotographie

Voici, par exemple, le genre de rendu que j'affectionne particulièrement et qu'il est assez facile à obtenir avec un peu d'entraînement.

Flocon de neige

Cependant, si vous ne possédez pas encore d'objectif macro, il existe une autre solution : la macrophotographie avec un objectif inversé.

Le principe est simple et accessible à tous.

Séparez votre objectif habituel de l'appareil photo et retournez-le, en présentant la lentille frontale en premier et vous serez alors capable d'atteindre des facteurs de grandissement très importants, permettant de vous rapprocher très près des flocons de neige.

Cette technique exploite un principe optique et fonctionne parfaitement avec des objectifs dont la focale est comprise entre 15 et 100mm.

bague-inversion-3

Principe de base de la macrophotographie inversée

Il existe également des bagues d'inversion à seulement quelques euros qui permettent de fixer l'objectif sur le boîtier.

Attention cependant, car en retournant votre objectif, les connectiques se retrouveront alors à l'air libre, il est donc extrêmement très important qu'ils ne touchent pas la neige ou tout autre objet susceptible de les endommager.

J'en profite pour préciser que si vous souhaitez tester cette technique, je me dégage de toutes responsabilités en cas de problème avec votre objectif, bien évidemment.

Pour plus d'informations sur cette technique, vous pouvez lire mon article spécialement dédié à la macrophotographie inversée en cliquant sur le bouton suivant.

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

La macrophotographie inversée

Découvrez dans cet article dcomment faire de la macrophotographie grâce à n'importe quel objectif


Les oiseaux du jardin

L'hiver est une saison très compliquée pour les oiseaux du jardin, comme les mésanges, car leur nourriture se fait de plus en plus rare à cette période.

Les nourrir en installant une mangeoire dans votre jardin avec quelques graines, ou sur votre balcon, est donc une bonne solution pour les aider un peu à survivre au froid.

Pourquoi ne pas en profiter alors pour faire quelques belles séances photo ?

Accenteur alpin
Mésange charbonnière sous la neige

En installant votre mangeoire à proximité d'une fenêtre, vous pourrez facilement photographier tous ces oiseaux de très près, puisqu'ils reviendront tous les jours au même endroit.

Pour avoir une photo esthéthique, pensez à installer un autre support à proximité de vos graines, afin de ne pas avoir d'éléments non-naturels sur l'image.

Beaucoup de petits oiseaux viendront en effet se poser en premier sur ce support, avant d'aller grapiller quelques graines dans votre mangeoire.

mangeoire oiseau

Comme vous pouvez le constater sur cette photo de mon balcon, j'ai aménagé un simple support avec un gros bout de bois ramassé dans la forêt et comportant 2 zones bien distinctes :

  • Une zone de nourissage : c'est là où est fixée ma boule de graisse et où les oiseaux vont se nourrir. Je ne photographie jamais cette zone car les photos manquent de naturel (graines dans le bec, mauvaises positions de l'oiseau, boule de graisse qui apparaît dans l'image, etc...)
  • Une zone de passage : c'est sur cette partie que les oiseaux vont attendre leur tour ou bien se reposer, elle est donc beaucoup plus fréquentée que l'autre zone et a l'avantage de ne pas comporter d'éléments non-naturels. C'est donc sur cette branche que je fais mes photos.

Attention cependant à ne pas faire n'importe quoi, car une mangeoire mal entretenue et non-nettoyée (fientes, morceaux de graines qui pourissent, etc...) peut entraîner de graves maladies pour nos petits amis à plumes.

Et surtout, stoppez le nourrisage dès que les températures commencent à remonter, afin de ne pas créer de dépendance vis-à-vis de la mangeoire.

Retrouvez le développement complet de ma photo de mésange sous la neige dans ce tutoriel Lightroom


Les mammifères

Même si l'activité des mammifères diminue énormément lorsque les températures baissent, beaucoup d'animaux restent néanmoins actifs.

C'est le cas notamment des chevreuils et des cerfs, mais également des renards qui sont obligés de continuer à chasser pour survivre à l'hiver et vont donc multiplier les sorties.

Si vous avez la chance d'habiter dans une région où la neige tombe régulièrement, pensez à toutes les empreintes que les animaux laissent et qui n'attendent que vous.

Empreintes dans la neige 2
Empreintes dans la neige

Suivez le guide !

Dans ces conditions, il est en effet très facile de trouver des animaux et même de récolter de nombreuses informations sur leurs zones de passages, pour d'éventuels affûts au printemps.

Le fait que l'environnement soit blanc va également faciliter le repérage des animaux, qui ne pourront plus se camoufler dans la végétation et seront donc beaucoup plus visibles par effet de contraste avec leur pelage, souvent foncé.

N'oubliez donc pas d'emporter avec vous une bonne paire de jumelles et surtout de bons gants bien chauds !

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

Comment choisir des jumelles pour la photographie

Découvrez dans cet article de nombreux conseils et astuces pour choisir au mieux des jumelles pour la pratique de la photographie animalière.


Les paysages

Que vous habitiez en plaine ou à la montagne, l'hiver est la saison qui offre probablement la plus grande diversité de situations : pluie, neige, brouillard épais, rosée du matin, givre, gros nuages menaçants,...

Tous ces phénomènes météorologiques sont absolument magnifiques et terriblement photogéniques.

En effet, la moindre variation de météo peut complètement changer l'aspect d'un paysage du tout au tout, alors profitez-en pour sortir autour de chez vous et découvrir de nombreux coins insoupçonnés.

Photographie de paysage

Ce brouillard n'aura duré qu'une petite dizaine de minutes, juste le temps pour moi d'immortaliser cette ambiance absolument magnifique.

Attention cependant, car qui dit conditions extrêmes dit aussi danger !

Alors couvrez-vous chaudement et faîtes surtout attention que de l'humidité ne rentre pas dans votre matériel photo, car le temps peut changer très rapidement en hiver.

Afin de ne pas risquer le diable, je vous conseille de toujours emporter avec vous un grand sac plastique hermétique pour y enfermer votre matériel, au cas où...


Les fleurs et la végétation

C'est probablement le genre de sujets auxquels on pense le moins lorsque l'on veut photographier en hiver, pourtant de nombreuses fleurs et végétaux fleurissent à cette période.

C'est notamment le cas du perce-neige, une délicate petite fleur blanche qui apparaît dès la fin janvier et marque souvent le coup d'envoi de la saison de beaucoup de macrophotographes.

Quelques semaines plus tard, en février, c'est au tour de nombreuses variétés de crocus de montrer le bout de leurs pétales, l'occasion de réaliser des clichés plein de couleurs.

Perce-neige
Crocus photographier en hiver

Si vous habitez dans le sud de la France, il y a fort à parier que beaucoup d'autres espèces fleurissent également très tôt dans l'année.

Si vous souhaitez connaître les fleurs sauvages poussant dans votre région en hiver, dirigez-vous vers une jardinerie et demandez conseil aux vendeurs, ou bien parcourez internet à la recherche d'informations.

Il existe en effet énormément de forums de passionnés de botanique qui seront ravis de vous renseigner.


Que faire d'autre en hiver ?

Si vous êtes frileux et que photographier en hiver est trop dur pour vous, ne vous inquietez pas, je vous ai préparé de nombreuses choses à faire tout en restant au chaud !

Essayez-vous à la prise de vue en "studio"

Un tour chez le fleuriste du coin et vous voilà occupé(e) pour une après-midi entière !

Ici pas besoin de matériel professionnel : de grandes feuilles de papier blanches ou noires pour faire un fond uni, ainsi que deux lampes pour éclairer votre sujet permettent déjà de faire de belles choses.

Amusez-vous notamment à positionner vos sources lumineuses à différents endroits et observez comment cela influence le rendu de votre photo.

Fleur de lys
Fleur de lys blanc

Cet exercice va vous permettre de mieux appréhender la lumière et surtout de comprendre comment elle fonctionne et rebondit sur les surfaces de votre sujet.

Vous découvrirez notamment qu'une lumière venant de côté ou de face va complètement changer l'aspect d'une photo, ce qui vous permettra à l'avenir de mieux vous placer en condition de prise de vue extèrieure.

Si vous souhaitez explorer ce domaine de la photographie, sachez qu'il existe dorénavant des mini-studios d'éclairage tout-en-un, pour quelques dizaines d'euros et qui permettent d'obtenir des rendus vraiment très intéréssants.

[INFO COMPLÉMENTAIRE]

Mini-studio d'éclairage

Découvrez les joies de la photographie de studio grâce à ce mini-studo d'éclairage à petit prix


rangez et (re)développez vos photos

Comme les conditions météo en hiver réduisent fortement votre temps passé dehors, vous avez donc logiquement beaucoup plus de temps à passer chez vous.

Pourquoi ne pas en profiter pour faire le ménage sur votre ordinateur et classer tous ces vilains dossiers en désordre qui se sont entassés tout au long de l'année un peu partout ?

Lightroom est un logiciel formidable en ce qui concerne le classement et le tri des photos lorsque l'on sait comment l'utiliser et c'est exactement ce que je vous apprends dans ma formation gratuite.

[INFO COMPLÉMENTAIRE]

FORMATION LIGHTROOM GRATUITE

Découvrez les bases du développement photo et apprenez à importer et classer parfaitement vos photos grâce à cette formation Lightroom gratuite

C'est également l'occasion de revoir un peu toutes les photos que vous avez prises durant l'année écoulée et pourquoi pas de (re)découvrir de nombreuses pépites.

En effet, il y a fort à parier qu'en un an votre niveau en retouche ait beaucoup augmenté et que vos goûts aient également évolués.

Une photo qui vous semblait nulle en Février dernier peut, soudainement, vous paraître très bien avec un oeil nouveau et de nouvelles compétences.

J'ai d'ailleurs abordé ce sujet dans cet article, où je vous explique comment j'ai sauvé de nombreuses photos de la poubelle en faisant cet exercice.

Concentration

Nettoyez votre matériel

Si vous souhaitez conserver votre matériel photo le plus longtemps possible, il est très important d'en prendre soin et l'hiver est la saison idéale pour nettoyer toutes les saletés accumulées au cours de l'année sur vos équipements.

Beaucoup de kits de nettoyage photo existent sur le marché, mais la qualité est très souvent médiocre : outils qui se cassent, poils des pinceaux qui se décrochent, traces sur les objectifs, etc...

Après avoir essayé beaucoup de modèles et perdu beaucoup d'outils, j'ai finalement trouvé il y a 2 ans le kit de nettoyage PARFAIT !

Il s'agit du kit de nettoyage complet de la marque Tycka.

Sa particularité est d'être sous la forme de trousse compacte et très solide. La qualité de fabrication est irréprochable et après deux années d'utilisation, je n'ai rencontré aucun problème, ni casse au niveau de la fermeture éclair.

A l'intérieur, vous retrouvez tous les outils nécéssaires pour prendre soin de votre matériel photo :

  • 1 poire dépoussiérante
  • 1 stylo de nettoyage
  • 1 flacon de 30mL de solution nettoyante sans alcool pour lentille
  • 1 brosse à poils fins
  • 1 chiffon en microfibre
  • 4 lingettes
  • 25 feuilles de nettoyage en tissu
  • Des pinceaux nettoyeurs pour capteurs

Autre avantage : la housse est également résistante à l'eau et peut donc facilement être emportée partout avec vous, surtout qu'elle est de petite taille et ne prendra donc pas de place dans votre sac photo.

Bref, niveau qualité/prix je n'ai rien trouvé de mieux à ce jour !

[INFO COMPLÉMENTAIRE]

Kit de nettoyage TYCKA

Nettoyez parfaitement votre matériel photo et ne perdez plus aucun outil grâce à cette trousse complète de nettoyage.​​


Conclusion sur les sujets à photographier en hiver

Comme vous pouvez le constater dans cet article, photographier en hiver est tout à fait possible et présente de nombreuses possibilités créatives.

N'hésitez donc pas à braver le froid et à ressortir votre appareil photo, car je suis sûr que beaucoup de clichés pris en cette période feront partie de vos meilleures photos, tant les ambiances hivernales sont magnifiques.

Je vous souhaite une belle année 2020 et de belles photographies d'hiver, n'hésitez pas à partager l'article sur les réseaux sociaux si vous l'avez apprécié.

Signature Adrien C

Votez pour cet article :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (29 votes, moyenne : 4,14 / 5)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

À votre​ tour :

 Partagez-nous en commentaire votre expérience : avez-vous l'habitude de photographier en hiver ou préférez-vous ranger le matériel en attendant le printemps ?

leaving-comments-social-networks_1325-447

  • Marc dit :

    Voila une série d’idée forte intéressante pour continuer à faire de la photo en hiver.
    Bien exploité on peut avoir de formidables résultats. Merci de nous les partager.

  • Jeham dit :

    Merci Adrien pour ce partage. C’est très intéressant de constater comment de petites actions locales peuvent valoriser une image. En développement quand on a peu d’expérience la tendance est de trop agir sur l’ensemble de la photo, or ceux sont les détails qui donnent de la force.

  • Bernard dit :

    Bonjour,

    Je continue à photographier même en hiver, j’ai systématiquement mon appareil photo sauf en ski de fond ou VTT disciplines pour lesquelles je limite le poids.
    Il y a de nombreuses sorties pendant lesquelles je n’ai pas réalisée de photo mais au moins j’avais mon appareil.
    J’ai bien apprécié l’article sur les bagues d’inversion. Ce type d’accessoire est pratiquement inconnu des grandes enseignes, je vais enfin pouvoir retrouvé cet accessoire que j’utilisais avec mon Canon FTb il y a 40 ans

  • Moune dit :

    Tres bon article. Pour moi effectivement se sont les oiseaux du jardin, J attends (pourquoi pas) la neige à Nice pour les flocons. Merci à vous et bonne année 2020

  • >
    Revenir en haut
    55 Partages
    Partagez55
    Tweetez
    Enregistrer